Pages

jeudi 2 juillet 2015

2015 - Aldous Harding - Album Eponyme - Chronique d'un disque folk indispensable à 2015


https://soundcloud.com/spunkrecords/aldous-harding-stop-your-tears

Je me souviens avoir lu récemment que l'artiste Lorde était la plus belle découverte néo-zélandaise depuis une plombe, et bien pas besoin d'attendre longtemps pour la suite voici la plus indispensable découverte folk du début 2015 : il s'agit d'Aldous Harding. Un nom assurément à retenir. En l'espace de deux titres elle a su conquérir mes oreilles : Stop Your Tears et Hunter qui ouvrent l'album sont de merveilles folk comme on en fait rarement, cela va droit au cœur.

Quand j'écoute ce type d'artistes et d'albums, je comprends pourquoi j'en reviens toujours cette musique universelle, il n'y a rien de plus essentiel.

Sa musique est sincère, désarmante, mélancolique mais pas désespérée, toujours parsemée d'une touche de lumière, l'auditeur y puisera beaucoup d'humanité et de générosité et se laissera ensorcelé par l'accent irrésistible de cette jeune folkeuse touchante au plus haut point. Le premier album d'Aldous Harding est et restera comme un moment suspendu à vivre dans ce monde de dingues, de quoi se rafraîchir lors d'une journée torride... je recommande immodérément ce premier album intimiste, d'une simplicité et beauté désarmantes.

Note Finale : 18/20
 

Facebook

Amazon, Fnac










3 commentaires:

Morwenna a dit…

Oh, qu'est-ce que ça fait du bien aux oreilles! :-)
Merci!

Toine a dit…

Le folk comme je l'aime...Merci pour cette très belle découverte !
Vivement la suite.

Luce Laliberté a dit…

Salut Saab !
Très heureuse de te savoir de retour. J'espère que toute la petite famille se porte bien.

Je crois bien avoir le même genre de coup de foudre pour cette Aldous Harding que j'en ai eu un pour Ane Brun ! C'est pas peu dire. Merci pour cette fabuleuse découverte. J'anticipe déjà la suite !
Peu importe la quantité, c'est la qualité qui compte. ;¬)

(Lucrecia Bloggia)

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails