Pages

mercredi 1 juillet 2009

2009 - Darrelle London - Edible Word Parade - Reviews - Chronique d'un album pop pétillant et ensoleillé



Je ne me suis jamais intéressée à des artistes telles que Vanessa Carlton, Colbie Caillat ou encore Sara Bareilles, etc. je trouve cela trop formaté, trop guilleret et léger, j'ai constamment besoin de rechercher une pointe de mélancolie, de sobriété, c'est compulsif. Pourtant j'ai succombé de suite au charme de Darrelle London. J'ai trouvé en elle une innocence, une naïveté et une spontanéité des plus charmantes que je n'ai pas jamais décelé chez les artistes mentionnées ci-dessus. Cette jeune canadienne de Toronto m'a étonnée de par son aplomb, de par l'énergie solaire qu'elle dégage du début à la fin de l'album. Sa voix juvénile, douce et remplie de cette tendresse associée à la fin de l'enfance donne du baume au coeur, elle est juste irrésistible. Darrelle n'est pas que cette jolie voix soyeuse qui titille l'oreille de prime abord, son univers musical pop est à la fois féerique, vif et d'une fraîcheur ébouriffantes. Si sa pop semble très fraîche et sucrée, ses textes sont intelligents, justes et remplis de poésie.

Understand ouvre sur un texte qui appelle à la patience dans l'émergence d'une relation amoureuse. Un très beau morceau au rythme enlevé. De nouveau, je ne peux que constater le talent d'écriture de Darrelle sur le sublime et enchanteur Selfish qui constitue l'une de mes chansons préférées de l'album. Bad met davantage en évidence le côté très attachant de Darrelle. Irrésistible. Très bien arrangé, The Game mêle country et pop avec réussite, ce qui est assez rare. Plus posés et calmes, Crystal Clear et Two Roads possède une veine plus jazzy/folk. Ils comptent parmi les plus beau morceaux de l'album. You're The Star est davantage juvénile et pétillant, le genre de morceau à apprécier sous les rayons du soleil. These Days est sans doute la chanson la plus réfléchie de l'album d'un point de vue des paroles sans perdre le caractère rayonnant de l'ensemble de l'album. Work Out Fine clôt l'album sur une note plus intimiste sur un style piano-voix. Sincère et émouvant.

Un premier album aux contours parfaits. Neuf petites perles à écouter du matin au soir sans être lassé. Un début qui ouvre de belles perspectives d'avenir à l'angélique Darrelle London.

Note Finale : 14/20

Site Officiel

MySpace

Pour acheter allez dans la section Buy de son site officiel

Darrelle London - Edible Word Parade



1 commentaires:

Daniel a dit…

Trop de bonnes choses d'un coup, je repasserais écouter mieux (et surtout prendre mon temps) The Audreys, Monika et Darrelle.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails