Pages

lundi 14 septembre 2009

2009 - Marit Bergman - The Tear Collector - Reviews - Chronique d'une artiste pop aventureuse





Album Bonus :


En avril de cette année, je vous avais présenté de façon sommaire mon coup de coeur pour Marit Bergman. Princesse de l'indie pop de la scène suédoise depuis plusieurs années, elle a eu un parcours mouvementé : trois albums depuis 2002 mais à plusieurs reprises, la demoiselle a décidé d'arrêter la musique mais à chaque fois s'est ravisée pour mon plus grand plaisir car son quatrième opus sorti début d'année le dantesque (14 chansons + un album bonus de 8 titres) The Tear Collector est son album le plus ambitieux et réussi à ce jour. La musique de Marit est assez personnelle et unique en son genre pour se donner la peine d'y prêter attention : une voix qui évoque Gwen Stefani en plus acidulée mais les comparaisons s'arrêtent là car la suédoise possède un univers pop beaucoup plus riche, dense et profond. Comme une toute grande, Marit a produit et réalisé cette énorme galette sans l'aide de personne (hormis les musiciens pour donner forme à l'univers à la fois fantaisiste et sombre de Marit et de quelques invités vocaux prestigieux).

Je vais vous avouer quelque chose : il faut du temps et de la patience pour découvrir et aimer cette double galette. Au début de sa découverte, je me rattachais beaucoup aux morceaux les plus accrocheurs tels que les incroyables I Followed Him Around, Snow On The 10Th Of May, Bang, Bang, Carry Me Home et Out Of The Piers. Ces morceaux représentent la crème de la pop actuelle : des compositions pleine de peps, des refrains très catchy, une production luxuriante (qui rappelle le son de Broadway) et des paroles intelligentes. J'avais par contre davantage de mal à rencontrer la Marit plus posée, plus mature, plus sombre. Et c'est là qu'intervient le facteur patience. Au fil des écoutes, j'ai appris à apprécier, aimer et finalement être touchée. Tony et In The Morning (avec sa touche jazzy supplémentaire) en sont les parfaits exemples : des chansons piano-voix à l'ambiance nordique : des cordes froides et tristes, des paroles mélancoliques, deux perles qui s'insinuent durablement dans les écoutilles.

Ensuite il y a deux ovnis de l'album qui constituent mes chansons préférées : le sublissime dance et poétique Stay 'Til It's Over (qui accueille dans les background vocaux deux de mes artistes préférés : Jens Lekman et Frida Hyvönen) et surtout The Emperor (qui inclut dans les guest vocaux Larkin Grimm, Jens Lekman et Frida Hyvönen), ce dernier est morceau grandiloquent : she's definitely the emperor ! D'ailleurs, je suis à peu près sûre de l'influence notable de Jens sur ce morceau qui lui ressemble beaucoup de par son coté décalé et second degré. Sans oublier la piste de clôture de la première galette l'émouvant Travelling Companion sur laquelle Marit partage la vedette avec la sublime Frida. Très classe. La seconde galette bonus possède également d'excellents moments : la version acoustique du très énergique Out Of The Piers qui prend un détour plus doux moins acéré que la version originale. Le motownien 300 Slow Days In A Row avec en featuring Tityo qui est un ajout indispensable, 1985 une pop song très sympa, I Though I Would Be Older By Now qui est une piste acoustique permettant de découvrir une Marit plus simple et nature. All I Ask Of The Morning renoue de façon fort élégante avec le son baroque insufflé de par son côté piano-voix et We're Not Gonna Take This et son featuring avec Gary Olson nous emmène encore dans de nouveaux territoires américains cette fois-ci sur cette belle country folk song.

Beaucoup d'audace sur cet album éclatant qui mêle beaucoup de genres musicaux. Marit reste sans aucun doute l'une des artistes les plus originales et douées de son pays.

Note Finale : A+

Site Officiel

MySpace

Ou Acheter ?

Cdon.eu


Marit Bergman - The Tear Collector





1 commentaires:

Arte a dit…

Hello!
Perso, en cliquant sur les vidéos que tu as postées, j'ai de suite aimé: reposant et dynamique à la fois, s'écoute facilement, un peu passe-partout. Bref, agréable !
C'est avec plaisir que je découvre une nouvelle artiste,je note ! Marit Bergman

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails