Pages

jeudi 5 juin 2008

Coup de Coeur - Jakob Dylan - Premier album Solo - Preview - Seeing Things - Et si le fils de... était plus que cela ?


Les fils de... ce n'est pas mon genre en général de croire en une quelconque prédestination génétique mais pour ce coup je m'incline. Vous l'avez compris Jakob Dylan est le fils du légendaire Bob Dylan, celui à qui on attribue le déniaisement de la musique folk, je ne m'étendrai pas sur le sujet car à de nombreuses reprises j'ai tenté d'accéder à sa discographie et à chaque fois sa voix me rebute aussi sec, bon ne me lancez pas de tomates les gars je ne dis pas que Bob Dylan c'est mauvais, c'est clair vous n'avez pas besoin de moi pour affirmer que c'est un grand Monsieur de la musique et que sa contribution est inestimable de part son répertoire en or et l'influence toujours aussi forte auprès de la scène pop/rock/folk.

J'en reviens à mon mouton : Jakob Dylan il a fait figure, surtout parmi les critiques musicaux européens, de mouton noir, l'héritage Bob doit peser tout de même lourd et on attend des fils ou filles de... qu'ils reprennent d'une certaine manière le flambeau en faisant aussi bien voire encore mieux, ce qui est dans ce cas de figure : mission impossible. Pour ce fils de... rien ne lui a été épargné, il a une belle tronche (quoi z'êtes aveugle si vous ne le reconnaissez pas), il possède un bel organe (m'enfin une belle voix pervers que vous z'êtes) et de... peu d'inspiration quand il a créé son groupe The Wallflowers en 1989 : un groupe de pop/rock mainstream dont chaque morceau est taillé pour la bande F.M. donc pas la bande de mon coeur par essence (même si des disgressions peuvent arriver). Se retrancher derrière un groupe pour ne pas être dans l'ombre de son père c'est lâche mais compréhensif.

Après 5 albums peu convaincants mais pas mauvais, juste taillés pour le succès commercial et à l'approche de la quarantaine tapante, le fiston fait bien de prendre du recul sur sa carrière : va t'on se souvenir de lui ? Oui, c'est vrai il faut l'admettre il possède une plus belle voix que son père il faut savoir être objectif mais mis à part cela rien, nothing, nada et il s'est dit qu'il était temps d'y remédier, le pop/rock pour midinettes cela ne construit pas son homme, il est sacrément temps d'acquérir un début de crédibilité, non ?

Et pour cela rien de tel qu'un projet solo nommé Seeing Things avec aux manettes le super producteur diversifié Rick Rubin (Red Hot Chili Peppers, Jay-Z, LL Cool J, Tom Petty, Johnny Cash, System of a Down, Shakira, Justin Timberlake, etc.). Au programme de cet opus : du dépaysement, de l'acoustique, de la musique folk/country/bluesy bien pensée et mélodieuse et si je peux avouer que cela est rodé (je ne suis pas une imbécile, c'est plutôt à la mode de faire un album "roots" depuis Johnny Cash et consorts) j'ai écouté l'entièreté de cet opus intemporel et j'adooore : sa superbe voix est mise en valeur par l'aspect dépouillé des arrangements mais il n'y pas que cela sans révolutionner le genre c'est très agréable à l'oreille, c'est délicat, élégant, les résultat est vraiment convaincant, Jakob revient de loin mais il faudra faire avec dès maintenant.

Son album Seeing Things est prévu de sortir notamment aux Etats-Unis et en import en Europe le 9 ou le 12 juin 2008.

En écoute
:

Valley Of The Low Sun
:




Will It Grow
:




I Told You I Couldn't Stop :





On Up The Mountain :




2 commentaires:

liliba a dit…

ok, on a tous compris que tu aimes les fils à papa avec un bel organe, sacrée Saab, va !!!!!
PS merci pour ton mail, je te réponds asap
bises musicales
liliba

Edy a dit…

sincèrement je le préfère au sein des Wallflowers (peu d'inspiration c méchant) surement parce qu'ils réprésentent quelque chose dans ma vie enfin bref..j'ai adoré le "delit de belle gueule" c'est malheureusement et injustement vrai, et le coup du "fils de" a chaque fois qu'on parle de lui jtrouve sa tellement péjoratif bref, "Seeing Things" est l'album folk de l'année ,un pur Joyau à posséder absolument.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails