Pages

mardi 23 juin 2009

2006 - Julie Feeney - 13 Songs - Reviews - Chronique d'une artiste déjà indispensable



13 Songs by Sabine De Greef on Grooveshark

Je n'arrive pas à croire à ce fait pourtant bien réel : personne sur le web francophone n'a jamais écrit quoi que ce soit à propos de Julie Feeney. Et pourtant.. quelle regrettable erreur et en même temps quel bonheur de vous faire découvrir mes lecteurs si chéris cette merveilleuse découverte faite au hasard de mes divagations sans fin sur i-tunes. Cette artiste irlandaise reflète ce qui se fait de mieux pour le moment dans son pays. Certes, Il ne manque pas de grandes chanteuses irlandaises mais le catalogue proposé par ces belles dames n'est pas toujours des plus pointus (mis à part Lisa Hannigan et la légendaire Sinead), souvent on s'embourbe dans le folklorique et cela ne relève pas en général de mes goûts personnels.

A 28 ans, Julie a sorti son premier album 13 Songs maîtrisé de bout en bout. En effet (et ce que j'adore par dessus tout), cette jeune femme a écrit, composé, assuré la plupart des instruments, produit et même distribué ce premier album, mieux qu'impressionnant, c'est la signature d'une artiste qui se donne les moyens d'imposer sa vision artistique. Bien sûr, le résultat pourrait être raté, avec même toute la bonne volonté du monde, elle aurait pu se vautrer mais cela n'a pas été le cas. La sortie de ce premier effort a généré la naissance d'une des artistes les plus douées de son pays (et peut être au-delà des ses frontières) rien de moins. D'ailleurs, elle a reçu pour cette première oeuvre l'équivalent irlandais des prestigieux Mercury Music Prize avec également des critiques souvent dithyrambiques à la clé.

Voilà que j'écris deux paragraphes sans même évoquer sa musique, c'est tout moi. Tout d'abord Julie Feeney, c'est une voix extraordinaire : d'une clarté aveuglante, d'une expressivité qui tirerait des larmes aux pierres, elle n'est pas sans évoquer Sinead ou Elizabeth Fraser des Cocteau Twins, c'est le plus beau compliment que j'aurais pu lui faire. Ensuite, c'est un univers musical complexe, sophistiqué, élégant et minimaliste. On peut évoquer le folk mais pas la pop music. En effet, sa musique n'est pas des plus accessibles au premier abord. Bien sûr il y a cette ouverture incroyable que constitue la merveille de toutes les merveilles : Aching. Cette chanson me donne des palpitations à chaque écoute. Son chef d'oeuvre personnel. Le reste se déguste à l'abri des regards, du stress et autres bruits inconvenants de la vie de tous les jours. Suivez mes instructions : Ouvrez ma playlist de Deezer afin d'écouter l'album en entier et fermez les yeux. Les rouvrir après l'écoute de la sublime clôture en forme de lullaby Lui. Une expérience unique.

Un premier album en guise de voyage initiatique dans le dreamy world de Julie Feeney. Délicat, élégant, superbement maîtrisé du début à la fin. Un petit miracle musical. Parmi le best of musical de 2006. Sans oublier qu'elle vient de sortir en juin 2009 son nouvel album Pages que chroniquerai très prochainement, je l'ai déjà !

Note Finale : 18/20

Site Officiel

MySpace

Ou l'acheter ?
Sa boutique personnelle ici
cdbaby

Julie Feeney - 13 songs



2 commentaires:

Daniel a dit…

Sublime en effet, heureusement que tu es là, qu'aurions-nous fait sinon ?

Mon compte en banque ne te dit pas merci, mais moi oui ;)

dubleudansmesnuages a dit…

Justement je touche un mot samedi prochain dans ma semaine en chansons.
A ma manière.
Je vais d'ailleurs mettre un lien vers chez toi puisque tu parles comme une pro.
Tu iras loin... tu sais.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails