Pages

vendredi 19 juin 2009

2008 - Kesang Marstrand - Bodega Rose - Reviews - Chronique d'une artiste magnétique





Je vous avais parlé de Kesang Marstrand il y a quelques mois ici, j'avais crié mon coup de coeur pour sa musique. Depuis j'avais pris contact avec cette belle artiste née d'une mère danoise et d'un père tibétain qui m'a par la suite très gentillement répondu. Quelques semaines plus tard, j'ai même reçu son premier album Bodega Rose dédicacé, ce fut le bonheur intégral. Si à l'époque de sa découverte j'étais sous le charme de sa musique, ce dernier s'est transformé au fur et à mesure en sortilège. J'ai été d'abord totalement envoûtée par sa voix : d'une clarté, d'une pureté et d'une sincérité évidentes, Kesang fait partie des grandes vocalistes de la scène folk du moment aux côtés d'Alela Diane ou d'Emily Jane White. Elle est angélique.

Mais Kesang n'est pas qu'une grande voix, ses textes d'une grande poésie et élégance ainsi que des compositions mélodiquement riches viennent compléter le tableau de la jeune artiste. Son univers folk/jazzy acoustique est d'une douceur infinie parsemé d'arragements minimalistes mais ô combien superbes et intelligents, d'ailleurs la seule reprise de l'album Say Say Say (McCartney/Jackson) en est un brillant exemple. Colorless Farewell vient ouvrir la danse : un morceau à la rythmique nerveuse, un peu bohémienne, pleine de poésie. Une magnifique entrée en matière. Say Say Say la fameuse reprise que j'ai déjà complimenté plus haut. Que dire de plus ? Une merveille enfin dépouillée de tout artifice, Kesang rend infiniment touchante cette pop song. Real Boy est un morceau incontournable à l'écoute. Cette touchante ritournelle met en évidence les très charmantes capacités vocales de Kesang. Fabuleux.

Sur un rythme assagi, Grow Garden, on se sent happé, aspiré par ce son doucement mélancolique qui nous procure un sentiment de bien être délicieux. Plus aventureux, Lioness nous propose une Kesang radieuse sur un rythme légèrement reggae. Un joyau à déguster lors d'une belle après-midi d'été. Ambiance feutrée et jazzy sur The Choir Sighed. Beware Norah Jones ! Un bijou chill out. Paris n'est pas loin avec l'envoûtant Any Kind Of Bridge. Accompagée d'une simple gratte acoustique sur The Slightest Sound, Kesang en fait une chanson indispensable et profondément attachante. Today Next Year offre une ambiance calme mais pas que cela, c'est très bien composé et cela accroche l'oreille de par son ambiance légèrement plus sombre que le reste de l'album. Superbe. La ballade When You Returned me procure toujours autant de plaisir après plusieurs écoutes. Une petite perle de simplicité et de grâce. La fin de l'album se clôture sur deux merveilles : Thin Skin qui me donne des frissons et Bodega Rose qui rivalise avec les meilleurs travaux des plus grandes chanteuses folk/jazzy.

Je ne peux pas m'empêcher de craquer pour ces chanteuses qui regorgent de multiples talents : vocal, écriture, interprétation et composition, Kesang en fait partie. Un premier album étonnant à la fois de maturité, de sensibilité et de simplicité. Un must pour les amateurs de folk sans effet de mode et de manche.
Note Finale : 17/20

Site Officiel

MySpace

Ou l'acheter ?

Cdbaby

Kesang Marstrand - Bodega Rose

Thanks @ Kesang for her generosity and kindness



5 commentaires:

Daniel a dit…

J'ai écouté (un peu plus de deux minutes ;) )mais je n'ai pas accroché, pas contre je pense que j'y reviendrais plus tard.

Aurélie a dit…

c'est pas mal mais il n'y a pas le déclic...

Quentin a dit…

Il n'y a pas les paroles je présume ? A la vue de la pochette :D. J'accroche bien moi, mais l'album est introuvable en DL pour que je me fasse une idée précise.

saab a dit…

@ Quentin :
tu as bien deviné, mais tu peux envoyer un e-mail à Kesang:
kesangmarstrand@gmail.com
, je suis sure qu'elle te les mettra à disposition ;-) Elle l'une des plus gentilles artistes avec lesquelles j'ai été en contact.

dubleudansmesnuages a dit…

Belle découverte. j'adore sa version de say say say...

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails