Pages

mercredi 4 novembre 2009

2009 - Maxwell - BLACK Summer's Night - Review - Chronique du Retour du Prince de la Soul Music



J'ai parlé de lui tant de fois sur ce blog ! Je ne m'attendais pas à un retour cette année et pourtant le mirage que Maxwell a fait miroité pendant presque 3 ans est enfin devenu réalité. A défaut de la sortie d'une trilogie complète, BLACK Summer's Night est constitue la première partie sortie lors de cet été 2009, ses successeurs : Black SUMMER's Night apparaîtra en 2010 et et Black Summer's NIGHT en 2011. De belles années en perspective pour peut-être au final l'intrôniser soulman de sa génération en l'absence prolongée de ses trop rares rivaux dont D'Angelo. Il y a plus d'un an lors de son retour sur la scène des BET Awards rendant hommage à Al Green, il avait démontré sur Simply Beautiful qu'il n'avait rien perdu de son charisme et de sa voix légendaire. Après avoir sorti 3 classiques de la soul music : Maxwell's Urban Hang Suite (1996), MTV Unplugged (1997), Embrya (1998) et un album de format plus classique moins ambitieux mais tout de même excellent : Now (2001), il se devait de revenir après huti ans d'absence (dues principalement à diverses tergiversations et conflits avec sa maison de disques contraire au principe de sortir un triple disque d'un seul tenant) avec du matériel solide afin de ne pas décevoir sa fanbase, s'attirer de nouveau fans qui ne connaissaient pas nécessairement sa musique qui date principalement des années 90's autant dire toute une nouvelle génération repue de Beyoncé, Ragnagna et compagnie et avant-tout faire de bonnes ventes (comme dans les "bonnes années") pour ne pas se retrouver sur la touche (une fois de plus) par sa maison de disques. Le challenge était de taille. Il a réussi. Miracle.

BLACK Summer's Night est un franc succès sur tous les plans : artistique, critique et commercial, il peut s'enorgueillir de sortir d'être l'un des meilleurs albums soul de l'année et de plaire par la même occasion au grand public (américain - principalement - qui l'a plébiscité autour du million de copies déjà vendues), événement rarissime sur une scène musicale rongée par des albums commerciaux qui marchent et des pépites qui ne prennent que rarement preneurs. Maxwell revient avec un album très classe et raffiné qui bénéficie de la présence d'un vrai orchestre et d'arrangements de cuivres somptueux. Pretty Wings premier single de l'album est en écoute depuis plus d'un an et pourtant cette superbe ballade élégante et satinée continue à séduire et envoûter. Passons au reste de l'album qui est inédit : excellente surprise avec Bad Habits en guise d'introduction cinq étoiles : on redécouvre avec ravissement les "deux"voix de Maxwell : celle qui est plus grave et son falsetto si délicat et androgyne. Incontestablement, on retrouve le bon "vieux" Maxwell en version plus mature et sexy qui se lâche sur des sonorités sensuelles et hispaniques. Un petit chef d'oeuvre. L'aérien Cold suit de près qualitativement parlant son prédécesseur. Une merveille de dynamisme superbement arrangée. Maxwell sort des sentiers battus de la soul classique pour venir sur un morceau plus urbain et pop/soul avec Help Somebody. Un morceau explosif qui prend aux tripes. Stop The World revient à des sonorités plus smooth et aériennes. Hypnotisant. Plus rythmé, Love You dévoile un Maxwell vocalement au top de son jeu, l'instrumental est également inspiré. Un bijou. Plus charmeur que jamais Maxwell enthousiasme beaucoup sur la ballade atmosphérique Fistful Of Tears. Une pépite. Le morceau acoustique Playing Possum est une petite tuerie qui démontre à la fois la capacité d'émouvoir de Maxwell et son grand talent d'auteur/compositeur. L'instrumental cuivré house/lounge Phoenix Rise clôture sur une note des plus étonnantes cet album si classique. Un avant goût paradisiaque du second volet SUMMER... a suivre....

Peut être le meilleur album soul contemporain de l'année 2009. Un must absolu. Maxwell en super forme. Fantastique tout simplement. A écouter et ré-écouter pour en saisir les subtilités.

Note Finale : 18/20
Site Officiel
MySpace
Où Acheter ?
CdWow
Amazon




2 commentaires:

Miss B a dit…

Je l'ai vu en concert au Casino de Paris mardi soir (le 3 quoi ^^). ENORME ! Très bon retour. Et lui a beaucoup donné au Public. Beaucoup d'émotion, de larmes et de rire... Faut pas le rater !

cristina a dit…

Vraiment excellent. Dans les bonnes surprises Soul de l'année pour moi y'a aussi Mayer Hawthorne, un petit nouveau qui commence bien.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails