Pages

samedi 19 juillet 2008

2008 - She & Him - Volume One - Reviews - Chronique d'un album au parfum suranné délicieux et ô combien charmant



Découvrez la playlist Volume One avec She & Him


Aujourd'hui, c'est mon anniversaire (28 ans cela commence à faire du chiffre...) mais c'est moi qui vais vous faire un "cadeau" sous la forme de la chronique de ce bien charmant album nostalgique Volume One du duo She & Him qui vous raménera dans les années 40's, 50's et 60's. J'ai découvert ce duo (réellement improbable à la base) sur le site de Daniel : Listen, Seel, Feel : d'une part on retrouve au chant l'actrice encore underground Zooey Deschanel et d'autre part M. Ward, artiste reconnu sur la scène folk, à la guitare et à la production.

D'abord j'ai succombé à la voix de Zooey qui est typiquement le type de voix taillée pour la musique Americana, le fantôme de la légendaire Patsy Cline rôde dans les alentours. Elle possède le genre de timbre de voix haut perché capable de vous faire frissonner sur les ballades, de plus c'est elle qui a écrit les chansons originales, c'est plutôt pas mal d'un point de vue crédibilité. M. Ward lui apporte l'élément nécessaire à ce duo : il est derrière au chaud, orchestre l'ensemble des chansons et assure la production. Leur style musical ? Nostalgique ? De brillante façon, ils ressuscitent le temps où la pop, la country ou encore la soul faisaient des miracles : une période de naïveté disparue mais "ce n'est pas du tout l'évocation d'un paradis perdu, mais le bonheur de l'avoir retrouvé" comme le dit si bien la chronique parue des Inrocks ici.

Sentimental Heart
ouvre la danse : une chanson qui débute doucement avec quelques notes de piano et un violon pour aboutir à des arrangements somptueux en guise d'apothéose, un début enchanteur très sixties. Why Do You Let Me Stay Here a été choisie pour faire le promo de cet album tardivement mais vaut mieux tard que jamais, ce morceau vous fera danser, virevolter, cette chanson est rétro mais les arrangements qui oscille entre folk actuel et pop lui donne un aspect contemporain, un superbe morceau. This Is Not A Test, de suite m'a accroché, on tape la mesure, on se laisse happer par cette chanson qui semble plus que jamais remonter le temps, elle aurait sa place dans les jukebox des années 50'-60's. Un bijou. Change Is Hard diminue le tempo, la première ballade de l'opus est le genre de song qui peut faire des ravages sur les pistes de danse sous les lumières tamisées des bals. Une mélancolie contagieuse vous envahira à son écoute...

I
Thought I Saw You Face Today
est une de mes pistes préférés, un refrain imparable accompagné de sifflotements qui vous hanteront encore bien après l'écoute de cette pépite. Take It Back nous replonge dans le spleen jazzy/bluesy langoureux pendant un peu plus de deux minutes poignantes avant que votre moral redécolle avec l'écoute avec le pétillant I Was Made For You qui lorgne du côté de la musique des Ronettes et de Phil Spector. Superbe une fois de plus. You Really Got A Hold On Me, une reprise de Smokey Robinson, propose un moment magique entre Zooey et M. Ward, cette chanson au son épuré est une ballade qu'il serait dommage de ne pas écouter. Black Hole, une autre chanson sur la conséquence d'une peine de coeur, possède un rythme qui oscille entre mélancolie et joie de vivre. Frais et spotané, un très bel objet. Got Me lorgne sur la country classique, une ballade qui ferait honneur à Patsy Cline.

I Should Have Known Better
, une reprise des Beatles des débuts, avec ses guitares qui sonnent très "Tropical Island" possède un côté langoureux irrésistible, une bande son pour les vacances, à noter que Zooey est accompagné par M. Ward. Sweet Darlin' est la chanson highlight de cet opus en ce sens qu'elle est absolument indispensable à l'écoute, on se sent emporté par le rythme de ce up tempo qui met du baume au coeur. Uplifting assurément. La chanson cachée est Swing Low, Sweet Chariot, un chant traditionnel. Cette reprise qui sonne comme une démo clôture de charmante façon cet opus.

Je n'attendais rien de cet opus au départ et finalement je me suis retrouvée sous le charme ensorcelant de cet opus qui regarde en arrière sans aucun complexe. Le mélange des genres : pop, country, folk et soul prend vie grâce au charme de cet opus : Zooey est une interprète qui certes doit encore mûrir mais qui s'avère plus que crédible : attachante et dotée d'un côté décalé voire un peu hippie elle constitue une superbe découverte en cette année 2008 qui réserve pas mal de surprises musicales. M. Ward, s'il s'avère discret au niveau du chant, orchestre cet album de main de maître (les excellents arrangements nous font vraiment voyager à travers les époques musicales) et insuffle à l'aide de sa compagne musicale une âme à cet opus. Léger, mélancolique, joyeux, sensible, cet opus vous fera succomber à son parfum nostalgique mais jamais kitsh. 13 bijoux que l'on garde près de son coeur pour les occasions de spleen.

15,5/20 : un bel objet nostalgique dont on a difficile à se défaire. J'attends le Volume Two avec impatience. Un peu plus de 30 minutes de bonheur.

Why Do You Let Me Stay Here? :


Change Is Hard (Live) :

12 commentaires:

sappho a dit…

Bon anniversaire à toi !!! Et encore merci pour ce blog :-)

Daniel a dit…

Bon anniversaire, très bonne review, content d'avoir participé à cette découverte.
Quelle artiste cette Zooey!

My Head is a Jukebox a dit…

Coucou Miss Saab,

Joyeux anniversaire à toi !

Poutou
Régis

Jess a dit…

Avec du retard, très bon anniversaire !!

Raph a dit…

... oh oui j'ai loupé ton article et du coup ... bon ben Bon anniversaire à toi... je vais écouter tout ça... belle journée à toi...

Raph a dit…

... encore une chose que je mets sur ma liste.. merci à toi... je partage... :-)

Aurélie a dit…

zut! je ne savais pas que samedi c'était ton anniversaire !

Joyeux anniversaire !!! (en retard)

Bob August a dit…

Bonne fête - en retard ; c'est à cause du décalage horaire entre ici et chez-toi ;-)

noisy guitar a dit…

Cet album est effectivement d'une pure beauté. J'avais entendu parler de ce duo et ne m'étais pas encore penché sur leur album.Si l'on aime les ambiances Lee Hazelwood, Nancy Sinatra, surtout ne pas passer à côté de ce Volume one. De plus, quand on sait que leur baking band n'est parfois ni plus ni moins que certains membres de Yo la tengo, alors là je m'incline définitivement.

saab a dit…

Merci à tous pour vos si gentils commentaires, merci pour votre fidélité et votre enthousiame ;-)

dubleudansmesnuages a dit…

Je suis enchanté avec ce bijou. J'ai fait ma journée...

Désolé du retard, mais bon annif, je te ferais des excuses publiques !!!

J'adore ça. Avec des fleures et tout.

Aurélie a dit…

ah je n'ai pas été emballée par sa voix..

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails