Pages

vendredi 6 février 2009

2008 - Leon Ware - Moon Ride - Reviews - Chronique du crooner américain qui n'a pas dit son dernier mot




Je vous avais déjà expliqué les raisons pour lesquelles j'adorais ce grand monsieur de la soul musique américaine qui n'a jamais acquis une reconnaissance méritée ici. Après moult péripéties (un album acheté puis perdu dans les méandres de la poste) et maintes enchères perdues sur e-bay, j'ai réussi à obtenir le dernier album Moon Ride de Leon Ware pour une bouchée de pain fin de l'année dernière. Ironie du sort, Leon ware qui a oeuvré dans la quasi obscurité pendant les plus belles décennies au sein du label légendaire Motown a été signé pour cet album par leur label rival d'antan : Stax. Cependant, c'est bien la seule chose qui ait vraiment changé au sein de l'univers musical du maître de la soul langoureuse.

Celui qui possède un falsetto (à se damner) jumeau de celui de Marvin Gaye (c'est Leon ware qui a produit un de mes albums préférés de Marvin Gaye : I Want You) revient âgé de près de 70 ans avec un des meilleurs albums de soul sorti en 2008. Mis à part Sade, Vikter Duplaix, Maxwell, John Legend et Robin Thicke (il a bien entendu inspiré les 5 !), personne n'arrive à faire un son aussi "smooth" et excellement produit sans tomber dans l'horrible saccharine dans lequel le R&B américain s'est enlisé. Entre jazz et soul humide mitonés avec quelques rythmes de bossa nova (juste une pincée pour le groove), cet album qui ne s'appelle pas pour rien Moon Ride (le tour de la lune ou une ballade sous/sur la lune, au choix, la langue anglaise est propice aux multiples interprétations) propose 12 perles splendides sensuelles, luxuriantes et romantiques qui existent pour les lovers de soul music et les lovers tout court. Rien de neuf sous le soleil, juste un crooner qui possède toujours une voix sublimement douce et veloutée et des productions qui enchantent et hypnotisent. C'est la classe intégrale façon old school sans sonner viellot. Je ressors en extase de cette expérience unique en son genre.

Le temps s'est une fois de plus arrêté le temps d'écouter cet album qui sonne comme un classique. Intemporel et classieux au possible, c'est l'album idéal pour se détendre (écouter d'urgence le titre Loceans) et profiter du moment. A savourer seul ou en couple.

Note Finale : 17,5/20

3 commentaires:

My Head is a Jukebox a dit…

Coucou Miss Saab,

Grand Monsieur ! Tu connais son album Musical Massage ? Sur le CD il y a des bonus avec Minnie Ripperton !

Bises,
Régis

Tha Sound Digger a dit…

Entièrement de ton avis sur le talent de l'artiste. Je vais de surprises en surprises avec ton blog.Beau boulot!!!Charles

Algoma a dit…

Huuum un vrai régal...vais de ce pas commander cet album :-)
Merci à toi Saab ! Passe un bon week end :-)
Bisous

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails