Pages

samedi 7 février 2009

El Madmo - Premier Opus Eponyme - Reviews - Chronique d'un bon album pop/rock boudé (la faute à la présence de Norah Jones?)


El Madmo by Sabrine Carrein on Grooveshark

Je l'avais presque oublié cet album ! J'en avais brièvement parlé il y a plus d'une demi année ici : c'était l'occasion de parler des projets musicaux connexes de la belle Norah Jones et puis le buzz sur internet est retombé comme un soufflé. Il n'a bénéficié d'aucune publicité lors de sa sortie fin mai 2008, d'une sortie confidentielle aux Etats-Unis et pire d'aucune sortie dans le reste du monde, étant condamné à rester ou sombrer dans l'anonymat. Pourquoi ? Il se murmure que l'album ne serait pas assez bon. Ce n'est pas du tout le cas, sans être transcendant, il titre clairement son épingle du jeu en proposant de rafraîchissants morceaux d'indie pop faussement rebelles, en tous les cas jouissifs.

Peut-être le public n'est pas prêt à voir Norah Jones dans un autre rôle qu'une jazzy/country/pop girl ? Peut être le groupe composé de Norah et de deux autre membres du Hansome Band (groupe qui suit Norah Jones sans sa carrière solo) ne croyait pas assez en ce projet pour assurer la promotion ou pire peut être Team Love leur a mis des bâtons dans les roues ? Enfin, tous les cas de figures peuvent être débattus le fait est que personne n'a laissé sa chance à cet album ! Acheté à prix raisonnable (un peu plus de 8 euros avec frais de postage compris) aux Etats-Unis par le biais d'e-bay, à chaque écoute, j'apprécie de plus en plus ce "petit" album plus ambitieux qu'il n'y paraît. Je peux constater que le rôle d'indie pop girl de Norah lui va comme un gant et qu'elle et ses acolytes s'en donnent à coeur joie avec pas mal de talent et de second degré.

Carlo! donne le ton : définitivement indie dans sa forme et son fond, ce morceau, qui donne envie de gratter une guitare, procure la pêche. Head In A Vise joue davantage sur le côté désabusé et cool de la musique du groupe. Une touche de blues vient teinte ce superbe morceau. Plus saccadé, le rock de Vampire Guy procure de très belles sensations. Metion spéciale aux choeurs qui donnent une ambiance presque inquiétante au morceau. Excellent. Plus cool, GGW renoue avec le répertoire plus classique de Norah Jones, un morceau plus folk/rock entraînant. L'utilisation de la guitare électrique donne un petit côté rétro au morceau extrêmement plaisant, sans oublier la prestation de Norah Jones qui se déchaîne avec bonheur. Sweet Adreanaline quant à lui est plus corsé, l'esprit rock est bien présent. Encore excellent.

Attack Of The Rock People est un interlude qui capte parfaitement l'univers décalé du groupe. La meilleure chanson est sans conteste possible le bluesy et mélancolique The Best Part qui met en évidence la voix angélique et veloutée au possible de Norah qui possède toujours ce pouvoir de séduction hors normes. C'est sublime. A écouter d'urgence. Le morceau suivant est l'un de mes préférés sans savoir les raisons exactes : Fantasy Guy. Peut être est-ce du à Norah qui se la joue dans le même esprit de Shakira, un moment donné, elle roule les r de façon orgasmique. I Like It Low est une autre de mes préférées, cette pop song lynchéenne chantée par l'autre membre femelle du groupe (que c'est élégamment dit !) me fait songer à Fever. Un joyau ! Le pétillant légèrement psyché Scary Lady nous remet d'aplomb tandis que Nonny Goat Mon remet le feu sur un rythme proche de la samba. Jouissif. Kitchissime au possible Rock Your Balls clôture en grande pompe l'album.

Note Finale : 16/20 un album plus qu'honorable injustement boudé. Sans se prendre la tête, il procure de bonnes sensations positives, de quoi vous mettre de bonne humeur tout la journée (il a été créé dans la bonne humeur et dans l'insouciance, cela se ressent). Des musiciens doués, des compositions solides, un esprit rock omniprésent et une chanteuse - pas n'importe laquelle - celle qui est souvent prise comme une des références de la musique actuelle (à raison ou à tort, le temps nous le dira) face aux nouvelles venues (elle constitue sans doute au pire de leur cauchemars à cause du fait d'être sans cesse comparée à elle), un très bon ajout dans ma collection estampillée Norah Jones (et oui, j'ai tous les albums de la demoiselle).

2 commentaires:

manu2023 a dit…

J'ai découvert cet album récemment (merci Daniel ;)) et j'adhère parfaitement à ton analyse, Saab. Je viens d'acheter la galette d'ailleurs. Oui, ce CD semble (malheureusement) être resté dans les cartons... Quand tu indiques 'la faute à Norah Jones", pour donner mon avis (de normand que je ne suis pas), oui... et non. En aurait-on même un brin parlé si elle n'avait pas été là ? A contrario, la cible de cet album est sans doute restée différente de sa cible habituelle. Finalement, et assez paradoxalement, je pense qu'il eut été mieux ainsi que cet album soit resté confidentiel. Pourquoi, je ne sais pas : parce qu'il n'est pas tombé dans le star system et qu'il est resté un bon album réalisé entre amis et qui se sont éclatés ? je ne sais vraiment pas mais il me plait de penser qu'il y a un brin de ça... Bref, ce disque m'a amusé, voir Norah Jones en blonde, résille rouge et masque noir prouve qu'on peut avoir du talent, du succès et avoir du recul (et c'est pas facile)! Elle a persévéré dans ce qu'elle aime faire (contre sans doute les avis de maison de production) : de la musique. Et je lui confère là toute mon estime (si modeste soit elle) !

saab a dit…

@ Manu :
je suis entièrement d'accord avec toi : cet album fait entre potes dans un moment de délire est un bon album, qu'il reste dans l'anonymat est un peu injuste mais pourquoi pas vu qu'il n'aurait pas nécessairement reçu un bon accueil des critiques et aurait perdu de sa fraîcheur naturelle à force de matraquage ? Comme toi, je pense qu'il prouve une fois de plus le talent de Norah qui ne se confine pas dans un rôle pré établit pas les médias.
Super ton com et bien argumenté en plus !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails