Pages

mercredi 4 février 2009

2008 - Sarah Slean - LP : The Baroness + EP : The Baroness Redecorates - Reviews - Chronique d'une jeune artiste étincellante






J'ai eu un vrai coup de foudre musical pour la jolie Sarah Slean lors de la sortie en vidéo de Lucky Me que j'ai pu visionné par miracle sur MTV en 2005 (ici pour visionner) issu de son album Day One (2004). A l'époque, n'ayant aucun moyen de me procurer ses albums, j'avais "lâché" l'affaire. J'ai recommencé à m'y intéresser de plus près voici quelques mois sans pour autant renouer avec l'engouement éprouvé lors de sa découverte. Question d'humeur sans doute (à l'instar de Tori Amos, je ne peux me permettre de l'écouter quand je le désire, je dois être dans un certain état d'esprit) ! J'ai laissé quelques semaines s'écouler et je suis retombée sous son charme en visionnant par hasard la vidéo de Get Home issue de son dernier album studio The Baroness sorti l'an passé. J'ai décidé de lui redonner une chance et je n'ai pas été déçue. Cette jeune prodige canadienne qui a débuté sa carrière très jeune a déjà plus de 10 ans de carrière derrière elle et presque autant d'album (voir ici la liste).

A priori le style musical de Sarah n'est pas des plus originaaux : de la pop mettant en évidence un duo presque aussi vieux que le monde : le piano et la voix. La liste des chanteuses qui se sont nichées dans ce genre musical est à rallonge mais pourtant Sarah Slean parvient clairement à sortir du lot : sa voix pétillante, douce mais pourtant porteuse d'une belle énergie est particulièrement reconnaissable de part son vibrato vecteur de belles émotions. Sarah n'est pas qu'une pop girl comme toutes les autres : elle écrit, compose, produit et révèle tout son talent en live. Sa musique est fine, intelligente, spirituelle, scintillante, romantique et mélancolique. Au cours de ses précédents albums, Sarah s'est essayé à bien des styles : pop de chambre, pop/rock, cabaret/pop, folk, jazz, etc. avec toujours beaucoup de réussite.

Pour son dernier album studio The Baroness sorti début 2008, Sarah veut démontrer une nouvelle maturité acquise depuis Day One (2004) et cela se ressent à plusieurs niveaux : plus féminin, sombre, sophistiqué dans ses arrangements, une écriture plus "piquante", de quoi se réjouir pour cette jeune femme qui vient de dépasser le stade de la trentaine. Les 12 chansons de cet albums sont toutes des perles à leur façon : le théâtral et lyrique Hopeful Hearts donne le ton dramaturgique de l'album. Difficile de ne pas fondre pour cette voix captivante. Plus calme et introspectif Get Home a su ravir mon coeur. Ce morceau procure des frissons. Euphoria constitue l'un de mes morceaux préférés : le magnétisme de la voix de Sarah et les arrangements aériens sont sublimes. L'émouvant Goodnight Trouble propose une sonorité pop/jazz des plus agréables. Plus folk et dépouillé dans un premier temps Notes From The Underground est doté d'une excellente mélodie.

Sound Of Water/Change Your Mind renoue avec le catalogue pop plus ancien de Sarah agrémenté d'un côté plus sombre plaisant. Un excellent morceau qui démontre toutes les nuances d'interprétation de Sarah : des choeurs angéliques à une interprétation plus sèche. Beaucoup plus triste et mélancolique la ballade No Place at All est un sublime heartbreaker. Une autre de mes chansons favorites est Please Good To Me : cette lullaby est un petit chef d'oeuvre de douceur. C'est sans conteste sur des morceaux aussi posés que l'interprétation de Sarah gagne le plus en intensité. A écouter d'urgence. Rétro et tendre la chanson Willow possède un charme surrané exquis. Plus pop/rock, So Many Miles pourrait figurer sur un album de Coldplay, j'adore ce son particulièrement dynamique. Un sursaut qui fait place à l'une des plus belles pistes de l'album : Shadowland, cette ballade piano-voix est tout simplement somptueuse. Un highlight. Looking For Someone clôt de façon magistral cet album : ce morceau aux teintes gospel ressemble à un hymne avec comme invité prestigieux : Ron Sexsmith dans les choeurs.

Idéal pour découvrir la musique de Sarah Slean. Cette jeune artiste qui jouit d'une certaine renommée outre-atlantique n'a pas encore eu l'occasion de perçer en Europe et en particulier dans les pays francophones, c'est incompréhensible car sa musique est vraiment des plus réussies. Un album qui offre à la fois des morceaux enlevés et des ballades magnifiques, que demandez de plus ?

Note Finale : 16,5/20

Site Officiel

Store

MySpace

Sarah Slean - The Baroness





Fin de l'année 2008, Sarah Slean a décidé d'éditer en Ep des left-overs de l'album The Baroness paru plus tôt dans l'année sous le titre The Baroness Redecorates. Ce qui est une excellente idée pour prolonger le plaisir de l'album phare. 7 chansons inédites se partagent la vedette : le pétillant Parasol et son style cabaret jazz parisien (c'est sans doute la présence de l'accordéon qui fait la différence), le mélancolique et burtonien Lonely Side of the Moon avec ses arrangements de cordes somptueux. Dans la même veine de part ses arrangements de cordes mais plus classique dans sa forme, Modern Man I & II est une petite merveille de maturité et de sensibilité. L'enlevé et classique Compatriots est brillant. The Rose met en évidence le timbre angélique et juvénile de Sarah est une ballade aérienne qui fait partie de mes morceaux préférés de la belle. Magique. Hear Me Out est un cri du coeur magnifique qui démontre le talent de conteuse et de compositrice de Sarah. The Disarm Suite est un instumental qui clôture sur une note classe et raffinée.

Délaissant sa fecette pop, Sarah Slean montre un visage encore plus sombre et mature que laissait entrevoir le Lp The Baroness. Cet Ep démontre l'étendue du "génie" de Sarah et laisse présager un futur brillant dans la carrière de la jeune artiste.

Note Finale : 17/20

Store

Sarah Slean - The Baroness Redecorates

5 commentaires:

Michael a dit…

C'est en passant au Canada en 2003 que j'avais découvert Sarah Slean. Comme ça, dans un magasin, ça avait l'air de ressembler à ce que j'adorais à l'époque (Sarah McLachlan, Chantal Kreviazuk, Natalie Merchant...) et je n'ai pas été déçu.

En Europe, Warner avait essayé de la faire percer avec Day One en 2004. Mais ça n'avait pas vraiment pris. Dommage...

manu2023 a dit…

J'ai commandé cet EP sur le site de Sarah Slean à sa sortie. Il n'apporte pas (à mon sens) un gros bouleversement à l'album original sauf pour les fans d'une musique bien contruite. Et les fans de Sarah. Et j'en suis un ;) Il est en effet regrettable que cette artiste n'est pas mieux conquis la France. Ta piqure de rappel ne fera pas de mal... encore que nous, lecteurs assidus de ton (magnifique) blog, sommes déjà convaincus (enfin un peu démago sur ce coup là), du (grand) talent de la demoiselle.

saab a dit…

@ Manu :
En fait, j'ai une légère préférence pour l'Ep du fait qu'il met en avant des arrangements de cordes particulièrement réussis et le talent de compositrice de Sarah. Sarah est vraiment talentueuse, certains peuvent la prendre à la légère car elle a fait certains morceaux plus orientés pop "mainstream" mais cela a toujours été intelligent et fin. Je pense qu'elle prendra de plus en plus d'ampleur avec le temps.

Quentin a dit…

Elle a vraiment beaucoup de talent. Elle est capable de faire quelque chose de leger et de frais autant qu'elle l'est de faire quelque chose de boulversant. Et puis cette voix .. :)

madamacri a dit…

Ce n'est normalement pas ma tasse de thé.C'est un petit peu trop siroupeux. la voix est jolie quand même... mais Je pense que c'est à la longue un disque qui me lasserait... mais j'ai regardé la vidéo Get home.... et j'ai écouté le texte et ça m'a touché.... comment dire.... cela me parle? ça m'a fait malgré moi toute chose...

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails