Pages

mercredi 25 février 2009

2008 - John Legend - Evolver - Reviews - Chronique d'un album pop/soul parfaitement excécuté au départ mais qui s'éssoufle rapidement




Je me faisais une joie particulière pour ce troisième album studio de John Legend. Après Get Lifted un début très prometteur en 2004 et surtout un deuxième album plus pop mais toujours aussi excitant voir plus Once Again en 2006 (j'en ai parlé ici dans le cadre de son live in Philadephia sorti début 2008), le troisième album Evolver sorti en octobre 2008 se devait de combler les attentes des amateurs de ce chanteur, l'un des plus grands espoirs de la scène R&B/Soul américaine.

J'ai attendu pas mal de temps afin de faire sa chronique car je n'arrivais pas à aborder cet album sous un angle un tant soi peu objectif : en effet, nous ne pouvons qu'être déçu par l'aspect plus que jamais pop mainstream pris par John Legend. Passée cette déception à propos de ce ce changement de style qui finalement s'amorçait déjà sur le deuxième opus, il y a tout de même d'excellentes choses. Après une intro en douceur Good Morning, la machinerie lourde arrive avec Green Light la production de mon chouchou Andre 3000, certe le son reste pop/électro dans la lignée des productions d'Outkast mais cela va parfaitement à la voix de John. Cette chanson très sexy met en valeur son sublime falsetto sur les refrains. Très hot et j'adore.

It's Over, production des Neptunes, est également un petit bijou groovy et fluide à souhaits. Très cool, j'adore également. Everybody Knows ne démérite pas mais je ne peux m'empêcher de me dire que cela a déjà été entendu dans le répertoire de John, en meilleur même peut être. C'est une joli ballade au tempo accéléré mais sans plus étant donné que c'est un peu cousu de fil blanc. J'aurai préféré être davantage enthousiaste mais je n'y arrive pas. Quickly avec en featuring Brandy ne déçoit pas contrairement à ce que je pensais, j'admire Brandy et sa belle voix mais son répertoire est d'un ennui profond. Et ce featuring qui est une chanson pop synthétique est vraiment pas mal, j'apprécie beaucoup. Cross The Line mélange musique soul classique et cette sorte de musique du sud américain qui possède une vibe électro (Nelly et Usher sont des adeptes du genre) et bien que le résultat n'est pas extraordinaire c'est tout de même loin des crapitudes d'Usher car John Legend apporte sa soul.

Une de mes préférées est No Other Love qui surfe de façon magique sur un rythme ensoleillé reggae. Dépaysant. This Time est la première ballade vraiment réussie de cet opus, la voix parfaite de John donne vie au magnifique instrumental aérien et à de très belles paroles. Sublime tout simplement. Sexy et sensuel le lascif Satisfaction n'est pas des plus originals mais une fois de plus John fait la différence par rapport à ses concurrents. Facile dans sa conception Take Me Away ne peut s'empêcher de séduire l'auditeur de façon exquise. Good Morning est la suite logique de l'intro. Enchanteur et charmant, la sensation de planer n'est pas loin. Délicieux. I Love You Love n'est pas mauvais mais plutôt brouillon, agréable sans plus. If You're Out There fait légèrement dans la saccharine, too much is too much, cela en est presque dégoulinant. Désolée pour Obama qu'il ait du se taper un truc aussi guimauve. J'ai presque envie d'oublier les deux dernière pistes : Can't Be My Lover (plus ou moins acceptable sans le ragga du début) et It's Over le Remix (abominable et inutile) tant elles ne reflètent pas le talent de John. J'oublie, je zappe cette fin d'album mauvaise.

75/100 : et je pense encore avoir été un brin trop généreuse car j'aime beaucoup les albums qui s'écoutent de façon agréable d'un bout à l'autre et cela n'a pas été le cas ici, les 4 dernière songs sont clairement de trop sans oublier une ou deux chansons trop banales. John Legend accuse un sérieux coup de mou même si la plupart des chansons sont vraiment bonnes. Attention au prochain faux pas, je ne serai pas aussi coulante.

Green Light :

3 commentaires:

dubleudansmesnuages a dit…

Pas beaucoup présent par excès de boulot, mais je suis content de te revoir de retour... Promis. Juré, je viendrais me gourmander de tes découvertes, ce week-end.
Amitiés

Akram a dit…

jtrouve le 7.5 assez gentil !
J'avais adoré le premier album, qui aura clairement marqué son temps, le second était tt aussi bon malgré une durée de vie plus courte ... Par contre celui ci .... a mes yeux JL aurait pu être le Alicia keys masculin, un type fédérateur qui aura tjs eu une ligne de conduite soul mais pur soul mais la nan, des feat dénué d'intéret, un JL trop sur de lui qui pose avec trop de prétention, j'ai pas du tout aimé j'ai pas réussi à écouter cet album plus de deux fois d'ailleurs ... Dommage comme Kanye c'est à mes yeux un beau gâchis ...

Bisous !!!

Marianne a dit…

Je suis une trèèèèèèèèèèèès grande fan de JL j'ai adoré get lifted mais encore plus once again avec ses sonorités "soul classique".Lorsque j'ai entendu green light pour la 1ère fois je me suis dit "John qu'est-ce que tu fais ?" (même si jai adoré) puis j'ai écouté tt l'album que j'ai trouvé excellent bien que j'aurais préféré qu'il fasse une production plus soul.Mais comme il l'a dit lui mm il voulait faire quelque chose de complètement différent du précédent album...
Les chansons que je préfère dans "Evolver" sont good morning,take me away,cross the line, i love you love(il a samplé du dire straight! c'était osé comme e reste de l'album d'ailleurs,mais réussi ).
Voilà !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails