Pages

mardi 5 mai 2009

2006 - Asha Ali - Premier Album Eponyme - Reviews - Chronique d'une princesse scandinave prête à enflammer votre coeur






Il y a des jours comme cela, c'est le coup de foudre absolu, un feu d'artifice se communique à mon cerveau par le biais de mes oreilles pour une jeune femme qui répond au doux nom d' Asha Ali que j'ai découvert par le biais d'une vidéo qui servira à introduire son second album. Elle est belle comme le jour, possède une voix magnifique : fragile et claire dégageant une émotion capable de crever tous les plafonds (des chanteuses comme Ayo, Feist et Cat Power n'ont qu'à bien se tenir). Et surtout, je découvre rapidement au travers de son premier album éponyme sorti en 2006 un univers musical des plus passionnants. Cette sublime éthiopienne qui a migré en Suède possède dans ses influences musicales des noms aussi illustres que Jeff Buckley, Johnny Cash, Nina Simone ou encore Cat Power. Il y a pire comme références.

Sa musique est difficile à catégoriser : pop, folk, soul, country, électro, trip hop, nous pouvons avancer plusieurs genres musicaux sans vraiment capturer l'essence de la musique d'Asha. Elle parvient avec un facilité déconcertante à dépasser les frontières de ces styles musicaux pour faire un premier album très personnel, à ses propres couleurs. Coward Heart débute l'opus avec une vibe pop mi-rétro/mi-moderne. De suite, nous sommes plongés dans les méandres du coeur de cette artiste à fleur de peau. Tristesse et désenchantement prédominent dans les paroles et pourtant le son est assez entraînant, très lumineux et léger. Un bijou étincelant. Fire Fire porte parfaitement son nom. Cette chanson pop au refrain particulièrement accrocheur et entraînant met en exergue le thème de la chanson : la passion et le vide qu'il laisse une fois le coeur dévasté. On reste toujours sur un son léger et poppy en contraste à des paroles plus sombres. Un single à la fois intelligent et imparable. These Months est une chanson introspective sur le couple. Une petite perle aérienne.

D'un coup, sans prévenir, nous nous sentons transbahutés jusqu'à Nashville pour mon morceau préféré : Are You Here Soon. Cette slow burning song (comme le dirait si bien les américains) est tout simplement époustouflante. A chaque fois que j'écoute cette complainte mélancolique, j'en ai la chair de poule. C'est l'une des plus belles chansons entendues ces derniers mois. Tout simplement. Alors que nous étions à Nashville, nous faisons un bond vers Bristol et son légendaire trip hop avec Favour Me que l'on peut également catégorisé dans les meilleures chansons de l'album. A la différence de Beth Gibbons et de Portishead, la glace fait place à une sensualité brûlante. Bouleversant tout comme la capacité impressionnante d'Asha de se fondre dans divers types musicaux qui à priori n'ont aucun lien de parenté. To Bed apporte un petit rayon de soleil après deux chansons très prenantes et intenses. Cette ballade acoustique possède un doux parfum paradisiaque. L'interprétation tout en douceur d'Asha vient mettre en relief cette magnifique chanson amoureuse.

Une ambiance (très réussie) plus sombre et fantasmagorique vient hanté Tired qui évoque la fatigue liée au quotidien et sur l'envie d'y échapper. Superbe, à écouter jusqu'au bout pour ce cri de désespoir poussé juste avant la fin de la piste. Avec Warm Fronts on reste dans une ambiance crépusculaire avec une touche country. Sensuel, ce morceau d'une beauté incandescente ne peut laisser de marbre. Un highlight de l'album. Plus dépouillée mais baignant dans une mélancolie cotonneuse While You're On Your Way est une excellente plage piano-voix sobre remplie d'émotions. Somewhere Else relève le tempo pour davantage de légèreté sur la forme mais pas sur le fond (les paroles sont toujours aussi profondes). Oscillant entre soul et rock, espoir et désespoir, ce morceau est une pépite. L'album termine sur une note indie rock nerveuse avec A Toast. It's tight baby.

Difficile de se remettre de l'écoute de ce premier album. Très intense, sombre, et pourtant toujours très accessible. J'ai vraiment reçu une grosse claque. Cette première oeuvre qui s'épanouit au travers de différentes styles musicaux (pop, trip hop, rock indie, country, etc.) marque un début plus que prometteur pour Asha Ali qui démontre des capacités d'écriture et d'interprétation impressionnantes.

Note Finale : 17/20

Site Officiel

MySpace
Ou Acheter cette tuerie ?

cdon.eu
Klicktrack

Asha Ali - Asha Ali



6 commentaires:

Aurélie a dit…

très jolie voix, j'adhère totalement!!!!!

Daniel a dit…

Vraiment excellent, coup de cœur contagieux, merci.

charlie a dit…

je plussoie, to bed est tellement appaisante

Quentin a dit…

Et ben moi, même après 6 mois dans mon Mp3, j'accroche pas. Je ne comprends pas, mais j'arrive pas à écouter l'album, je fais chier ... :/ ! Pourtant le style j'aime bien, mais le tout ne passe pas. Ma foi

Anonyme a dit…

pour moi c'est la grande classe,merci beaucoup

saab a dit…

@ Tous :
Merci pour vos commentaires, cette artiste mérite tout votre soutien, j'en reparlerai prochainement car cette année verra l'arrivée de son nouvel album prévu en août !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails