Pages

vendredi 22 février 2008

Nolwenn Leroy - Histoires Naturelles Tour - Review - Chronique d'une d'une chanteuse à la voix surnaturelle

Tracklisting :
01. Mélusine
02. Histoire naturelle
03. Mystère
04. Rien de mieux au monde
05. Mon ange
06. L'enfant cerf-volant

07. Running Up That Hill

08. Les chimères
09. Le rêve des filles

10. One and Only (duo avec Teitur)
11. Time After Time
12. Femme cachée
13. Suivre une étoile
14. Reste encore (duo avec Laurent Voulzy)

15. J'aimais tant l'aimer

16. Song For U
17. Cassée
18. Nolwenn Ohwo

19. Endormie

Ahhh Nolwenn, rien que son nom est doux à mes oreilles, dès que je l'ai entendue au premier prime de la saison 2 de la Star Academy ce fut un coup de foudre musical, sa voix est sublime c'est simple et il était impossible que la meilleure chanteuse-interprète de cette saison 2 ne fut pas la gagnante, ce qui était clair dès le départ et ce qui arriva près de 3 mois plus tard. Elle est arrivée, malgré la jalousie évidente des autres candidats, a illuminé cette saison 2 bien terne, pour elle j'ai subi dans son entièreté 3 mois de supplice car seules m'importaient ses interprétations, le reste poubelle.

En 2003 - à peine 3 ou 4 mois après la fin da la saison de la star ac - elle sortait un premier album éponyme avec en réalisation le fameux Pascal Obispo très connu dans le milieu de la variétoche pas toujours de qualité et hélas l'album clairement ne s'est pas avéré à la hauteur de cette interprète vraiment exceptionnelle (je comprends qu'elle peut agacer mais impossible de ne pas reconnaître sa voix dès la première note), excepté Suivre une étoile écrite par Laurent Voulzy qu'elle a rencontré lors d'un prime à la Sta Ac, un univers musical prenait forme petit à petit pour la divine Nolwenn.

Et fin 2005 Nolwenn sorti son nouvel opus Histoires Naturelles principalement composé et écrit par Laurent Voulzy et le résultat est enfin à la hauteur de Nolwenn, plus besoin de se casser la voix (marrant son premier succès avec son ancien album s'appelle "Cassé" trop grandiloquent et simpliste), la voix de Nolwenn est mise en valeur de la plus belle manière : avec subtilité, elle peut envoyer certes mais sa voix est encore plus magique quand elle est en retenue et nuances.

Fin 2007, malgré deux albums à succès, sort dans l'ignorance (l'indifférence) quasi totale son album Live Histoires Naturelles Tour qui a été filmé et enregistré dans le mythique Olympia à Paris. Et là, je crie au scandale car l'album dans son entièreté est vraiment de la balle (bon peut-être que je ne suis pas toujours objective...). D'une part, les meilleurs morceaux de la belle sont réunis et d'autre part, Nolwenn excèle en Live (quand je pense qu'elle est passée au Forum de Liège et que je n'ai pas pris la peine d'y aller...). Pas besoin d'une review détaillée pour savoir que la voix de Nolwenn est sublime, ses interprétations excellentes, les arrangements magnifiques, certes c'est de la variété mais celle qui relève de la qualité pas du bas de gamme !

Difficile à dire les points faibles de ce Live peut-être par moments trop scolaires mais elle respecte ses fans et ne veut pas non plus se prendre pour la nouvelle génération d'artistes français pour les bobos en improvisant et en faisant n'importe quoi au final et puis la demoiselle a encore un avenir radieux devant elle (il paraît qu'elle travaille avec Guy Chambers pour son nouvel opus qui devrait sortir fin de cette année, je frémis déjà...) pour s'aventurer dans des contrées moins linéaires.

J'avoue avoir adoré Mélusine (quelle montée en puissance, envolée lyrique), Mon ange (belle ballade boulversante dédiée à une enfant morte des suites d'une maladie), L'enfant cerf-volant (coup de coeur pour cette jolie ballade aux jolies paroles), Running Up That Hill (cette reprise du morceau de Kate Bush est ahurissante), Le rêve des filles (ahh bonheur de réentendre cette chanson assez naïve...), Suivre une étoiles (charmante ballade), Reste encore en duo avec Laurent Voulzy, J'aimais tant l'aimer (sublime song) et Nolwenn Ohwo.

Ceux qui n'aiment pas Nolwenn, passez votre chemin mais ceux qui l'apprécient c'est un incontournable dans votre cdthèque, un excellent Live
.

Note Finale : A(+)






7 commentaires:

Sophia a dit…

D'habitude, je déteste la variétoche française ! Mais Nolwenn, je l'adore :)

saab a dit…

je suis très contente de rencontrer une personne (comme toi qui possède en plus d'excellents goûts musicaux) l'apprécier ;)

My Head is a Jukebox a dit…

Hello Saab,
Merci pour tes renseignements, c'est gentil de penser à moi. Excuse-moi de n'avoir pas écrit plus tôt. Je suis un peu malade en ce moment. En plus, en ce moment, dans ma bonne vielle ville de Créteil (en banlieue parisienne) il y a le festival sons d'hiver. Ce soir on va voir Black Rock Coalition Orchestra, c'est un big band de New York qui va jouer un concert hommage à James Brown. Je la sens bien cette affaire, j'ai un bon pressentiment ! Je ne sais pas si tu habites Bruxelles, mais vous avez de la chance, il va y avoir quelques excellents concerts à l'ancienne belgique : Mavis Staples et Bettye Lavette qui hélas ne passent pas à Paris.
Merci encore pour tes conseils.
Donne moi de tes nouvelles.
Régis

dubleudansmesnuages a dit…

Superbe travail félicitations.
Ce disque positionne Nolwenn indiscutablement parmi les meilleurs voix de la chanson française. Et tant pour tous ceux qui ont des à priori.
Félicitations encore

saab a dit…

je suis d'accord avec toi Armando, elle compte parmi les plus belles voix française avec un répertoire pas trop mièvre ni trop criard.

Curious world a dit…

Je respecte tout a fait Nolwenn mais sa voix ne me touche pas...

saab a dit…

@ curious world : je comprends tout à fait, on ne peut pas aimer tout le monde, c'est une question de feeling :-)

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails