Pages

jeudi 8 octobre 2009

2009 - Cryptacize - Mythomania - Reviews - Chronique d'un album alternatif qui fait de l'oeil





Aprsè des débuts assez expérimentaux mais écoutables sous la forme du troublant Dig That Treasure sorti seulement l'an passé sur le label Asthmatic Kitty de Sufjan Stevens et chouchou de ce dernier par la même occasion, le mystérieux groupe Cryptazice revient sur le devant de la scène en 2009 avec un second essai Mythomania qui ne pourra que mettre tout le monde d'accord. Fondé par la torride Nedelle Torrisi et le guitariste Chris Cohen (Curtains, Deerhof) auxquels s'additionneront par la suite Michael Carreira aux percussions et Aaron Olson à la basse, le groupe mêle musique rock indie avec psychédélisme des années 60/70's. Et le resultat est vraiment formidable même si la recette n'est pas neuve.

D'habitude, ce n'est pas vraiment mon truc les musiques labelisées alternatives mais ici c'est différent, d'abord il y a la fabuleuse voix de Nedelle qui s'impose comme une évidence sur une scène musicale ou le rock reste souvent une affaire de (mauvais ?) chanteurs masculins. Mêler des riffs de guitare noisy avec cette voix à la fois délicate et caractérielle, mutine mais pas naïve, est une idée assez originale. Ensuite, j'ai naturellement adhérer à leur univers musical intemporel qui fait songer à un délire hallucinatoire entre potes. L'entièreté de l'album est une petite tuerie sous acides et certaines chansons sont incontournables : d'abord les deux singles le nerveux Tail & Mane et l'explosif Blue Tears qui sont des petites merveilles, l'hyppie/épique Mythomania, l'hypnotisant Gotta Get Into That Feeling sur lequel Nedelle fait place à une bien jolie voix masculine et pour finir, les sublimes et lo-fi Galvanize et I'll Take The Long Way qui sont mes morceaux préférés du groupe. Ces derniers n'auraient pas démérité sur une BO de David Lynch. Du grand art.

Un deuxième album plus que réussi. Au-delà des compositions légères mais solides se détachent très nettement le guitariste surdoué et la sulfureuse Nedelle qui sous ses airs d'enjoleuse chipie s'impose peu à peu comme une artiste à suivre de très près.

Site Officiel/Blog

MySpace

Note Finale : 16/20

Cryptacize - Mythomania



2 commentaires:

Påscalinou a dit…

Oui c'est pas mal du tout Cryptacize

en parlant de Patrick wolf.
Je suis allé le voir en concert samedi et c'était tout bonnement extraordinaire.

Anonyme a dit…

Your blog keeps getting better and better! Your older articles are not as good as newer ones you have a lot more creativity and originality now keep it up!

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails