Pages

mercredi 16 avril 2008

Concert - Katie Melua - le 14 avril 2008 - Live Tour 2008 - Un concert intense en émotions



Cette photo n'est pas de moi mais de "Wolly" un jeune homme de 30 ans qui vient de Jalhay (Liège) mais a été bien prise le 14 avril 2008 durant le concert de Forest-National (merci à lui).

Et voilà cela fait bientôt deux jours qui se sont écoulés et pourtant mon coeur est toujours à Bruxelles, à y penser à tête reposée je ne pensais pas être aussi emballée, aussi subjuguée par le talent en Live de Katie. Et pourtant je me souviens encore de la première fois que j'ai écouté Katie Melua, c'était début 2005 je l'avais découverte par le plus pur des hasards sur un site de vente en ligne sur internet qui permet d'écouter des extraits. Ensuite j'ai loué son premier album Call Off The Search sans savoir ce qui m'attendais : le coup de foudre pour cette très belle voix, dès les premières notes de la premières chanson Call Off The Search, Katie m'a envoyé au septième ciel, quelle douceur, quelle tendresse, quelle belle simplicité à l'image du reste de l'album. Je n'ai du attendre que quelques mois pour me procurer son deuxième opus Piece By Piece pour tomber de nouveau sous le charme pour son côté blues, pour ses ballades mélancoliques. En 2007, elle remet le couvert avec un troisième opus Pictures remplit de références à la cinématographie et si ce dernier opus n'est pas mon préféré (je crois qu'il doit encore mûrir avec le temps...) il constitue néanmoins une belle réussite avec des pépites comme It's All In My Head, What I Miss About You, Spellbound, Ghost Town ou encore le premier single frais et charmant If You Were A Sail Boat et si je ne trompe pas il constitue surement l'album de la transition pour la jeune Katie.

Pour en revenir à nos moutons, je me rends (en compagnie de mon fiancé) à Bruxelles vers 15 heures, fait un petit tour à City 2 (la fameuse galerie incontournable de Bruxelles) opère certains achats sur base des conseils avisés de Régis :


On sort de la galerie commerciale vers 17 heures pour se rendre tout doucement à Forest national, je sais que c'était relativement tôt puisque le concert ne commençait qu'à partir de 20 heures mais je ne savais vraiment pas où cela se trouvait, ni comment se garer, etc. Avec les embouteillages (super Bruxelles ...) et quelques bifurcations, on touve par miracle Forest vers 17h30 (alors que cela n'est qu'à 6 km de City 2), ma tension artérielle commence tout doucement à augmenter car dans une heure les portes de Forest National vont s'ouvrir...

Il est 18h45 plus ou moins lorsque nous sommes autorisés à entrer, la première chose j'achète un petit souvenir avec le livret Live Tour 2008 en photo ci-dessus et je vais à l'endroit préféré des filles (je ne rigole pas ;-) pour ensuite entrer dans la salle de concert, de suite nous sommes pris en charge par une ouvreuse qui nous indique nos places très inconfortables au demeurant pour les personne mesurant plus d' 1 mètre 60 (nous sommes situés à dix rangs au-dessus de la console qui orchestre le concert, c'est un peu loin mais je suis pile en face de la scène et aucun vi-à-vis, c'est ce que je souhaitais).

Le temps passe vite, la salle se remplit peu à peu et on arrive très rapidement 20h. La première partie est assurée par une autre artiste du label Dramatico : Andréa McEwan, son Myspace, j'avoue le son n'est pas top (les aigus sont mal réglés) mais on sent le talent derrière en devenir et une belle énergie, je suis amatrice de sa voix et des extraits sur son Myspace (qui ont été interprétés en Live d'ailleurs) et j'attends avec impatience du matériel supplémentaire pour confirmer tout le bien que je pense déjà d'elle ! Le public est chaleureux et l'encourage (ce qui n'est pas toujours le cas), je suis parmi ce public, pas mon fiancé qui m'énerve (pour de rire, bien sûr) en faisant semblant d'applaudir et en m'expliquant "Pourquoi applaudir quand on a pas payer pour entendre cela ?" Très pragmatique, non ? Mais bon, il avoue tout de même qu'elle possède une belle voix même si elle n'utilise pas encore assez l'espace de la scène (une simple faute de débutant...).

20h30 fin de la première partie
, pause et arrivée des retardataires, il reste peu de sièges vacants vers 21 heures le début du concert de Katie, je pense que l'on doit être à plus ou moins 7000 dans la salle mais bon c'est une approximation... Cela y est on est 21 heures et Katie est à l'heure (contrairement à Björk à l'époque (Post Tour) elle nous avait fait mariner cette bougresse), elle apparaît simplement sous les applaudissements nourris de l'auditoire déjà conquis. Elle est aussi belle qu'en photo et dégage beaucoup de grâce. Elle entame seule avec sa guitare Piece By Piece tout doucement, avec sobriété mais elle y met du coeur cela se ressent lorsque l'on est sensible à sa musique. Elle nous dit quelques mots sur le fait qu'elle a vécu à Belfast et que cette ville lui manque et enchaîne toujours en solo avec la chanson Belfast (Penguins & Cats) son rendu est assez mélancolique mais Katie n'hésite à monter dans les aigus quand il le faut sans en faire de trop. I Think It's Going To Rain est pas mal, très agréable à l'écoute mais la belle surprise vient de la chanson suivant : I Do Believe In Love, après avoir abandonné sa guitare, elle l'interprète seule au piano, c'est un moment intense, l'émotion est palpable dans la salle et les amateurs n'éhsitent pas à le faire savoir !
Comme une bonne surprise en cache souvent une autre voici la suite : elle entame My Aphrodisiac Is You seule avec le pianiste et le groupe au grand complet est représenté sur des écrans arrières et puis les écrans sont remontés et le groupe apparaît sous les applaudissements, cette mise en scène est vraiment pas mal du tout ! Je mets un lien d'une vidéo filmée le 1er avril à Montpellier :


La chanson est superbement interpretée, le blues vient de s'inviter pour ce concert, on sent Katie à l'aise dans ce registre. J'espère ne pas me tromper mais elle continue dans le registre bluesy pour une des chansons les plus réussies de son premier opus Crawling Up a Hill, je mets en lien la vidéo du Live de Forest :


Pas mal du tout, non ? L'énergie dégagée par Katie est impressionnante, c'est entraînant, un superbe moment. Mary Pickford qui est une de mes bêtes noires de son dernier opus retrouve un peu grâce à mes yeux, Katie est si charmante que cela en est désarmant. Blues in the Night est non seulement une excellente chanson la base mais en Live cela déchire vraiment, on sent que Katie et les musiciens se lâchent un peu, comme j'ai déjà dit le blues c'est son truc. If You Were a Sailboat est aussi charmant que la version studio, c'est avec plaisir que je vous mets un lien de sa prestation le 1er avril à Montpellier :

Difficile de ne pas craquer ? En effet, le coeur est plus léger quand on écoute ce morceau en Live. De plus le visuel, le jeu des lumières et la voix de Katie forme un ensemble superbe (voir la vidéo ci-dessus). Katie se fait douce et tendre toujours avec justesse et retenue. Ghostown, une des chansons les plus catchy de son dernier opus avec son rythme reggae, bénéficie d'un excellent rendu, Katie est toute en nuance dans son interprétation et atteint toutes les notes facilement, elle séduit même dans ce style musical pas évident pour son timbre de voix à première vue. Thank You Stars nous fait passer un très joli moment mais un autre de plus grande portée nous attendait avec Perfect Circle, ce n'est pas ma chanson préférée du dernier opus même si très bonne, et pourtant le côté blues de cette chanson est superbement rendu, Katie et les musiciens donnent le meilleur d'eux, la fin du morceau instrumentale est superbe. On retourne dans une musique plus intimiste avec What I Miss About You, de nouveau Katie brille dans l'émotion, je n'ai jamais compris pourquoi les gens la critiquaient en disant que sa musique était aseptisée car franchement l'émotion dans sa voix est bel et bien là, elle m'à bluffée. Spider’s Web (une de mes chansons préférées partagée par mon compagnon et moi-même) est assurément un autre grand moment d'émotion, j'en ai encore des frissons dans le dos rien qu'en y repenssant. Katie m'a éblouie encore et toujours. Avec If The Lights Go Out, on se remet de toute cette émotion accumulée, on se détend, on sourit c'est catchy et fun.

Je crois que c'est à ce moment là qu'elle nous dévoile une anecdote sur les films d'horreur et sa fascination pour eux, à 7 ans elle a découvert le film Aliens et une deuxième anecdote sur le fait que certains commerçants de l'Avenue du Globe (rue perpendiculaire par rapport à la salle de concert) lui ont fait peur car certains n'hésitaient pas à vous aborder pour faire la publicité de leur enseigne et donc on enchaîne avec Scary Films, le blues, toujours le blues, le bleu lui va si bien à Katie, sa voix semble être modulée pour le chanter. Spellbound est une de mes chansons préférées de son dernier opus et cela sans raison apparente je trouve simplement cette chanson vraiment délicieuse à l'oreille et bien en Live c'est encore beaucoup mieux, les arrangements tirent la chanson vers le haut pour lui donner une fluidité qui lui manquait peut-être au départ, le final instrumental est magistral. Mockingbird Song est une chanson très bien interpretée mais deux poids lourd la suivent et donc ce n'est pas que je m'en souviens pas mais bon The Closest Thing To Crazy bénéficie de nouveaux arrangements un peu blues mais ne perd pas son caractère intimiste, le morceau qui a révélé Katie il y a 5 ans est toujours aussi magique, c'est doux, feutré, la voix de Katie se fait somptueuse. Et puis bien entendu survient 9 Million Bicycles la chanson qui l'a révélé, en particulier dans les pays francophones, nous offre un très joli moment, on se laisse transporter sur cette douce musique semblant venir de contrées lointaines, Katie ta voix procure de nouveau un enchantement sans limites. une grande partie du public se lève et applaudis à tout rompre sur cette fin de concert qui n'en est pas une (les lumières restent allumées).

La salle à l'unisson applaudis, crie, tambourine du pied pendant au moins 5 minutes avant que réapparaissent le band avec Katie à sa suite pour une version d' On The Road Again qui arrache, la salle continue d'applaudir en rythme pendant un moins près de la moitié de la chanson (j'en étais et vers la fin mes mains étaient toutes engourdies...) ! Et pourtant on sent après un peu plus d'une heure et demi de chant inintérrompu (elle enchaîne les chansons sans aucune pause, impréssionant) les premiers signes de fatigue de Katie et puis non en moins de quelques secondes elle se reprend et elle en jette plein la vue avec une énergie nouvelle, elle se dépasse, c'est merveilleux. Pourtant surviendra par la suite un des plus beaux moments de grâce du concert en la reprise de Kosmic Blues de la légende Janis Joplin, comment passer après une légende ? Et bien Katie a tout compris : elle est vraiment habitée par la chanson, l'émotion est à son comble, le public retient son souffle, le temps s'est arrêté, la magie opère. Je mets un lien pour la vidéo de sa performance à Forest, cela se passe de davantage de commentaires de ma part :

Et puis la dernière chanson (déjà, hélas...), le band part et tout le monde l'applaudit : les musiciens ont été exceptionnels, Katie a su s'entourer. A l'image du début du concert, Katie finit seule, en tête à tête avec son public, avec sa guitare sur la somptueuse chanson I Cried For You, cette chanson très mélancolique nous offre une très belle clôture toute en douceur.

Bon peut-être ais-je commis quelques erreurs concernant l'ordre du tracklisting (soyez sympa j'étais malade) mais tout ce que je peux dire c'est que cela a été un moment magique, inoubliable, l'une des meilleurs soirée que j'ai passées. Si vous appréciez Katie Melua, le Live est un passage obligatoire, sa voix est bouleversante tant d'un point de vue justesse qu'émotionnel. Certes, j'ai entendu des critiques qui disaient que son concert était (trop) calibré mais contrairement à ce que l'on pense, Katie en Live - et malgré sa justesse et son énergie - n'est pas si à l'aise que cela (elle l'a répété à maintes reprises dans des interviews) c'est surement la raison pour laquelle elle ne change (quasi) jamais le tracklisting de son spectacle. Elle a seulement 23 ans et a besoin d'un peu plus de temps pour se lâcher complètement et prendre encore plus d'assurance qu'elle n'en a déjà. A noter qu'elle a communiqué avec en train par le biais de quelques anecdotes et que le public a beaucoup apprécié ;-). Un dernier mot concernant la mise en scène avec le jeu des écrans et des les lumières, le résultat final est très réussi, c'était bien fait et de bon goût.

Une dernière vidéo : un reportage d'une des chaînes locales de la Belgique RTL-TVI sur le passage de Katie à Forest National :


Katie Melua - Reportage RTL
envoyé par Mdkart

13 commentaires:

Mdkart a dit…

Ah! Je te l'avais dit que Katie Melua en concert, c'est un pur bonheur. Comme dans sa chanson, on est vraiment Halfway Up The Hindu Kush.
Beau résumé.
Moi bête que je suis j'avais oublié de prendre de l'argent pour acheter le livret Tour 2008. En plus il y a l'air d'y avoir de belles photos, notamment des photos d'elle enfant.
Tu as de la chance d'avoir eu le droit à Belfast. J'aurai bien aimé aussi, bien que Dirty Dice qu'elle avait joué à Roubaix n'était pas mal non plus.
Bon je vais pas m'étaler plus, tu as bien résumé et moi même, je l'ai déjà fait sur mon blog également
Juste pour terminer, voilà ce que je retiendrais de ce concert : Des musiciens au top! Une maîtrise de la voix impressionnante, une virtuosité même!
Et surtout, quelle transmission d'émotion! A en pleurer!
C'est un ange, tout simplement!

saab a dit…

100 % d'accord Matthieu tu as tout juste, rien à ajouter de plus ;-)

My Head is a Jukebox a dit…

Coucou Miss,

Bah dis donc, c'était une bien belle soirée ! Il n'y a que le live pour avoir des émotions pareilles, le son, la foule...
Ah une dernière chose, excellents tes achats, tu vas t'éclater cocotte !
Régis
PS : "Les conseils avisés de Régis", je suis très flatté, merci du compliment !

saab a dit…

Coucou Régis,

Oui la soirée m'a marquée car elle était de qualité avec des vrais musiciens et une super performeuse.

Bien sur que tu as des conseils avisés par exemple je découvre en matinée The Black Keys et en journée j'achète deux albums, un vrai coup de coeur. Tu es d'excellent conseil.

PS j'ai commencé à écouter The Black Keys et j'adooooooore.

dubleudansmesnuages a dit…

Super compte rendu d'un moment magnifique. Kathie Melua, je me souviens d'avoir parlé dans un forum que je fréquentais à l'époque, dan sl'indifférence générale.

saab a dit…

@ Armando :
je pense que on l'aime ou on ne l'aime pas. Pas mal de gens (souvent des soi-disant pros de la musique...) lui reprochent un manque d'émotions, une musique trop formatée et je ne comprends pas du tout ces critiques assez injustifiées, on peut être sensible ou non à sa musique et cela en reste là ;-)

Mdkart a dit…

Je pense que ceux qui lui reprochent un manque d'émotions sont des gens qui ne sont pas suffisamment sensibles pour apprécier sa musique. J'entends par là qu'il faut avoir comme trait de caractère une certaine sensibilité, réceptivité à l'émotion. Je suis désolé mais quand j'entends une chanson comme Belfast, et qu'on connaît un minimum l'histoire de Katie Melua on ne peut rester insensible.

saab a dit…

Oui, il faut être réceptif, posséder une sensibilité mais je ne m'en fais pas pour elle, son public est hétéroclite (hommes-femmes, jeunes-personnes plus âgées)et la suivra dans son évolution. C'est vrai que Belfast est vraiment une superbe chanson remplie d'émotions, difficile de ne pas résister ;-)

cee dot a dit…

Superbe récit, si c'est bien écrit et si bien détaillé qu'on s'y croirait. D'ailleurs tout le show me rappelle celui de Genève, normal pour une tournée. J'étais dans le mm état que toi les jours qui suivaient le live : "deux jours se sont écoulés et pourtant mon coeur est toujours à Bruxelles, (...) je ne pensais pas être aussi emballée, aussi subjuguée par le talent en Live de Katie." Moi ce qui m'avait vraiment subjuguée c'était sa voix, vraiment sublime waoouuh. Elle repassera en Suisse cet été à l'occasion du Festival de Jazz de Montreux et c'est pas l'envie d'y retourner qui me manque, même si le show est identique. Quelle artiste cette Katie Melua !

saab a dit…

Ton commentaire est super, j'ai l'impression que beaucoup de personnes qui ont vu Katie ressentent ce que nous avons nous-mêmes ressentis, un moment intense, une voix sublime. Tu as de la chance de pouvoir la revoir au Festival de Jazz de Montreux, festival mythique qui va accueillir Alicia Keys, Etta James ou encore Erykah Badu ! Je suis jalouse ;-)

Curious world a dit…

aaaaaaaaaaaaah Katie Melua, j'ai bien regretté de pas aller la voir lors de son passage à Genève, mais je ne pouvais pas tout faire! J'ai aussi dans ma discothèque ces premiers albums, par contre je n'ai tjs pas acheté le nouveau. J'adore sa voix et j'espère pouvoir la voir une autre fois.. Mais ce ne sera pas non plus au Montreux Jazz... devine qui je vais (encore) voir?

saab a dit…

Je parie que c'est Alicia Keys !!!! ;-) Vraiment si tu peux voir Katie, n'hésite pas une seconde, c'est un bonheur... (mais bon je ne te raconte rien vu le bonheur que cela doit être de voir Alicia Keys ;-) Le dernier album de Katie est très bon mais moins jazzy et plus blues que les précédents mais il devrait te plaire.

professeur chaos a dit…

et elle revient QUAND elle me manque BCP

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails