Pages

vendredi 11 avril 2008

Coup de Foudre - Cowboy Junkies - The Trinity Session Vs The Trinity Revisited - Preview - Une musique intemporelle




Une nouvelle fois je dois cette découverte à un "Bloggeur" mais ce terme est beaucoup trop vulgaire pour son auteur Armando et ne lui sied guère, son site dubleudanslesnuages n'est pas qu'un site parmi d'autre c'est un site indispensable pour les amoureux des mots, de la belle prose, d'images magnifiques mais aussi de musiques éclectiques venues de tous horizons.

Je ne les connaissais vaguement que de nom mais bon faute de temps et d'intérêt je ne me suis pas arrêtée pour les découvrir jusqu'à ce qu'Armando cite dans son article que c'est une femme qui chante et qu'elle possède une belle voix, ces mots ont fait tilt et j'ai immédiatement voulu savoir à quoi ressemblait leur musique et pourquoi ils étaient quasi totalement inconnu en Europe. Je ne fus pas déçue car j'ai succombé au charme de de ce groupe de pionniers dans leur genre sans compter que margo Timmins s'inscrit dans la lignée de chanteuses envoûtantes comme Alison, Krauss ou Paula Frazer.
Je m'explique : ce sont trois frères et une soeur Margo Timmins, ils viennent du Canada (grande patrie de la musique mélodieuse) et ont sorti un premier opus en 1986 : Whites Off Earth Now!! superbe mais qui n'a pas rencontré son public. Cependant 2 ans plus tard sort The Trinity Session, enregistré en Live et en UNE seule journée il est le chef-d'oeuvre du groupe. Les Cowboy Junkies s'inspirent d'Hank Williams ou de Patsy Cline mais ils sont les précurseurs su country alternatif : Mazzy Star, Tarnation (avec La fabuleuse Paula Frazer), Cat Power ainsi que bien d'autres artistes leur doivent toute leur carrière car ils ont ouvert la voie.

Depuis s'il est vrai qu'ils n'ont jamais pu ré atteindre les cimes dessinées par ce chef-d'oeuvre, ils n'en font pas moins de l'excellente musique (je suis en train de me procurer une partie de leur discographie, c'est en construction). Après une quinzaine d'albums sortis depuis lors il sont décidé l'année dernière de revisiter ce fameux opus pour commémorer ses 20 ans d'existence : même tracklisting mêmes conditions de Live avec quelques invités prestigieux comme Natalie Merchant, Ryan Adams et Vic Chesnutt.

Je compte faire un billet beaucoup plus étoffé dans les mois prochains sur les deux Trinity par conséquent je m'arrête de jacasser
pour vous mettre en écoute deux morceaux qui vous permettront de vous faire une idée des morceaux originaux et de leur réinterprétation.

De la première version The Tinity Session (1988) :

I'm So Lonesome
(Hank Williams) :

Sweet Jane
(Velvet Underground, Lou Reed) :


De la deuxième version The Trinity Revisited (2007) :

I'm So Lonesome :


Sweet Jane :

6 commentaires:

Mrs Pillsbury a dit…

J'avais adoré "Sweet Jane" à l'époque où c'est sorti. Tiens, j'ai envie de l'entendre à nouveau !

saab a dit…

Je te comprends c'est vraiment magique voir mystique comme musique !

My Head is a Jukebox a dit…

Moi aussi j'aimais beaucoup "the trinity sessions" fut un temps. Ca fait une éternité que je ne l'ai pas réécouté. Ca ne me ferai pas de mal je pense... Si ma mémoire est bonne je crois que l'album a été enregistré dans une église. Ce qui explique peut-être ce côté mystique.

saab a dit…

Oui, il a été enregistré dans une église pour la modique somme de 250 dollars, inimaginable à l'heure actuelle !

Oliv a dit…

Cela a l'air vraiment bon !! Merci pour tous tes passages, je t'ai ajouté dans mes liens sur le site.

saab a dit…

@ Oliv :
Merci pour ton passage et ton com' Oui les Cowboys c'est pas mal du tout ! Je vais t'ajouter dès demain dans les liens pour mes blogs préférés car ton blog vaut le détour et largement ;-)

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails