Pages

jeudi 21 janvier 2010

2007 (réed. USA : 2010) - Ólöf Arnalds - Við Og Við - Review - Chronique du meilleur album folk de 2007






Ólöf Arnalds est une jeune maman et artiste islandaise qui a étudié le chant classique et le violon avant de faire partie du très sympathique groupe islandais ultra connu : Múm depuis 2003 qui n'a malheureusement pas assez exploité son potentiel. En conséquence, la demoiselle a décidé de faire une carrière solo en collaborant avec Kjartan Sveinsson (des mythiques islandais de Sigur Rós) dans le cadre de son premier album. Chose avouée, est à moitié pardonnée : je n'ai pas accroché la première fois que j'ai écouté Ólöf Arnalds il y a de cela un peu moins de 3 ans lors de la sortie de ce premier disque Við Og Við. Cela arrive de se tromper méchamment. C'est lors d'un article que Daniel de LSF a consacré à la chanteuse ici que j'ai décidé de lui redonner une chance. j'ai ré écouté calmement en musique de fond son premier album sans trop me préoccuper de sa voix qui m'avait déroutée de prime abord. Je me suis surprise pendant mes occupations à verser une larme sur l'insondable douleur mélancolique qui s'émanait de Náttsöngur. Ce morceau m'a littéralement donné un coup au coeur. Après plusieurs écoutes attentives de l'album, je ne peux dire qu'une et unique chose pour le qualifier : chef d'oeuvre.

Ce disque de folk acoustique chanté intégralement en islandais est époustouflant : élégant, sensible, très sobre, par moments même ascétiques, il ne s'apprivoise pas dès le premier contact, il en faut davantage. La voix de la demoiselle peut d'abord vous sembler étrange mais bien vite son chant vous semble être celui d'une créature céleste, d'une beauté et expressivité éclatantes. Vous admettez même, en votre fort intérieur, que depuis Linda Perhacs ou Vashti Bunyan, vous n'avez jamais entendu un folk aussi divin et évanescent. Vous tombez amoureux. L'islandais devient le plus belle langue du monde malgré que nous n'y comprenez mot. Sa musique néo folk est vraiment complexe et dense, empreinte de diverses sonorités dues à la variation des arrangements et des instruments. Cela lui donne un aspect sophistiqué à sa musique boisée et rustique qui joue sur les ambiances lumineuses (Klara, Við Og Við ), chaleureuses (Englar og dárar) ou plus mélancoliques (Í Nýju Húsi, Vittu af mér, Náttsöngur, Skaldborg). Les dix chansons de cet album sont autant de joyaux à chérir tendrement. Belles à en pleurer de joie et de tristesse car évidemment trop courtes.

Une autre chonique, cette fois-ci excellente et pointue, que je vous recommande de lire est disponible sur sur le site musical Des Oreilles Dans Babylone ici.

Masterpiece, that's all. Cet album folk est un must have absolu. Après avoir obtenu le titre tant convoité de meilleur album folk de 2007, en sera t'il de même pour Ókídókí son second opus devrait sortir au printemps 2010 ? La question trouvera une réponse rapidement.

Note Finale : 20/20

Site Officiel

MySpace

Facebook

Où Se Procurer ce chef d'oeuvre ?

Cdwow

One Little Indian Shop

Amiestreet

Amazon


Ólöf Arnalds - Vid Og Vid



3 commentaires:

Guerrilla Stoemp a dit…

Elle je l'adore
je l'ai découvert en première partie de son frère il y a quelques temps déjà (concert dans le parc royal)
C'était tout bonnement extraordinaire.
De plus elle a réussi à nous faire chanter en islandais :-)

Dam a dit…

alala les islandais sont vraiment des gens intriguants (sigur ros, bjork, ..) cet album est en effet indispensable ;)

AU fait Chère Saab, il te manque une petite fonction rechercher sur ton blog, je crève d'envie de réécouter the Tiny, mais j'ai la flemme d'arpenter tes archives toutes aussi cool les unes que les autres

missbunny a dit…

Je suis d'accord sur toute la face. Et la voix d'Olof est tellement unique. J'ai pu la rencontrer lors de son concert à Paris le 28 mars dernier, avec en prime, un "petit concert privé". Vous pouvez voir la vidéo sur mon blog : http://blog.pressebook.fr/voixdesgeysers/
N'hésitez pas à laisser des commentaires.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails