Pages

lundi 25 janvier 2010

2009 - Joss Stone - Colour Me Free - Review - Chronique d'une princesse de la soul music






Joss Stone n'a jamais eu la place qu'elle méritait sur ce blog. Un petit article ici et puis plus rien. Pourtant, cette fabuleuse blonde âgée à peine de 16 ans a sorti un premier album de reprises soul avec The Soul Sessions (2003). Ce fut une découverte éclatante. Rarement on aura vue une artiste si jeune dotée d'une voix aussi mature : puissante, déjà précise et empreinte d'une vraie émotion qui méritait encore plus d'approfondissement. Son second essai Mind, Body & Soul (2004) un brin plus R&B correspondait davantage à son âge mais n'a pas réussi à convaincre ni le grand public, ni les professionnels. Cela est assez dur quand on a seulement 17 ans au compteur et surtout quand l'album est plus qu'honorable sans être transcendant. Le troisième album sera le bon : Introducing Joss Stone (2007). A 20 ans, le bel âge, Joss arrive à trouver le son qui lui convient, à faire un pont entre sonorités soul rétro et modernes grâce à son mentor de l'époque le géant et génial Raphael Saadiq.

Son quatrième album Colour Me Free est sorti dans la douleur, les conflits avec sa maison de disques ont fait en sorte de descendre la promotion qu'aurait mérité ce grand album de soul sorti fin 2009. Autant dire un flop commercial malgré de très bonnes critiques qui n'hésitent à faire l'éloge de cet album qui mêle sonorités diverses : soul, R&B, reggae, pop et jazz. Au final, c'est l'album qu'Alicia Keys aurait du sortir à 28 ans mais à 22 ans, c'est incontestablement Joss Stone qui se montre la plus mature et authentique. Pas de surproduction en vue, c'est le tempérament de feu de Joss et son excellent groupe de musiciens qui officient sur cet album sans (presque) un gramme de graisse ajouté. Autant dire, une excellente surprise qui semble être dans le sillon du dernier album. Free Me débute sur un pied de nez à sa maison de disques qui n'était pas d'accord sur le fait qu'elle enregistrait son nouvel album sans leur bénédiction. Un hymne rétro soul fédérateur qui irradie. Could Have Been You est une ballade mid tempo au caractère bien trempé. Un délice pour les oreilles.

La claque survient rapidement avec le funky/soul/rock Parallel Lines, il m'a fait de suite songer aux meilleurs travaux de mon idole Stevie Wonder dans les seventies. Éblouissant. Et puis, quel bonheur d'apprécier la participation de grands artistes tels que Jeff Beck et Sheila E. Nouvelle claque avec l'un des petits chef d'oeuvre de l'album : la ballade bluesy/jazzy Lady extrêmement envoûtante et sensuelle. Orgasmique ce son épuré et vintage. Intégralement jazzy, la nouvelle ballade 4 and 20 se pare de ses plus beaux habits "rétro" pour nous ensorceler. Sublissime. Big 'Ol Lame voit se renouer le tandem Stone/Saadiq pour donner vie à l'un des morceaux les plus réussis de l'album. Une soul ensoleillée, délicate qui marque une entente artistique incroyable en ces deux figures de la soul. Fabuleux. Govermentalist avec en feautring NaS est sans doute mon morceau préféré. Un blues engagé qui fait songer aux classiques de la soul des seventies. Un nouveau classique qui dure près de 6 minutes.

Petites bombes en vue avec les explosifs Incredible et You Got The Love, une reprise habitée du classique de Candi Staton. Que de passion et d'énergie mises dans les interprétations plus qu'impeccables de Joss sur ces deux excellents morceaux! Nouvelle reprises avec I Believe It To My Soul de Ray Charles, encore un sans faute, mention très spéciale à Joss et ses musiciens exceptionnels. Et puis survient l'unique faute de goût (oui, il en faut bien une) avec le titre Stalemate un morceau bâtard Jamie Hartman pauvre ersatz de l'insupportable Bryan Adams. Je ne vais pas prendre des gants concernant ce morceau qui dépareille avec le reste des tracks : c'est une grosse m**** sirupeuse au possible. Je sais ce que je viens de dire est très vulgaire mais c'est la seule chose que m'inspire le pire titre que Joss Stone ait jamais enregistré (je rectifie le duo avec Johnny Halliday est au moins du même calibre). D'ailleurs les choses ne s'arrangent pas tellement avec Girlfriend On Demand qui fricote avec les pires ballades miévreuses digne du répertoire de Mariah ou Whitney. Ouf, l'honneur est sauf avec la délicieuse soul chaleureuse et improvisée de Mr. Wankerman chargée de clôturer de façon magistrale cet excellent album.

Un quatrième album qui possède certes deux accrocs (11 chansons sur 13 sont des tueries) mais qui reste un très bon album de soul. Joss Stone démontre une maturité artistique et vocale éblouissantes du haut de ses 22 ans et son groupe de musiciens est sensationnel.

Note Finale : 15,5/20

Site Officiel

MySpace

Où se Procurer la Bombe ?

Amazon

Fnac

Cdwow

Joss Stone - Colour Me Free!



8 commentaires:

Laurent a dit…

J'adore cette nana, elle a ce que j'appelle "Une Voix" et j'ai déjà écouté son dernier album... comme tu dis "Une turie" en fait je n'attend qu'une chose, c'est de la voir en Live.

Aurélie a dit…

c'est pas mal, je suis pas une fan mais j'apprécie sa musique

Ma mère était hipster a dit…

Bonjour, merci pour ton commentaire sur mon blog. Je dois dire que j'aime beaucoup le tien aussi. :)
Textes très détaillés et bien écrits, je vais suivre tes lectures sans fautes!

saab a dit…

@ Laurent :
La voir en live doit être un must surtout de voir une telle voix qui habite le corps d'une toute jeune demoiselle ;-)

Fritz a dit…

Moi je m'ennuie de Soul sessions qui était tout en nuance et en retenue; la grosse voix sortait là ou il le fallait. Ce nouvel opus, je le trouve criard et peu nuancé; comme si elle essayait trop d'épater la galerie. Quant à moi, ce n'est pas une preuve de maturité...

saab a dit…

@ Fritz :
Salut ! D'habitude nous sommes souvent (même toujours) mais sur ce coup ci pas du tout (cela arrive) C'est justement le premier album qu'elle arrive à nuancer surtout que je déteste les chanteuses criardes et ce n'est que depuis peu que Joss arrive un peu à se maîtriser à l'image de Lady que j'ai mis en vidéo) et les seules deux chansons sur lesquelles elle s'essaie au chant façon lyrique sur Stalemate et Girlfriend On Demand, je dis clairement que ce sont de très mauvais morceaux pour rester polie. Pour moi la marque de maturité est qu'elle arrive à se contenir et de nuancer ;-)

Fritz a dit…

Peut-être que je n'ai pas placé le problème au bon endroit mais après 2 écoutes de l'album; il y a vraiment quelque chose qui m'agace; peut-être l'absence de chansons plus de type ballades??? Peut-être suis-je tout simplement nostalgique de son 1er album qui m'avait donné ce coup de gueule que je n'ai plus jamais retrouvé chez elle???

saab a dit…

@ Fritz :
Là je comprends davantage tes critiques, tu n'a pas été aussi séduit, tu ne retrouves pas ton premier coup de coeur pour l'artiste, c'est légitime et je suis d'accord il manque plus de ballades de qualité et non comme Girlfriend On Demand pour faire ne sorte que cet album soit un incontournbale non seulement de 2009 mais tout court ;-)

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails