Pages

lundi 15 mars 2010

Concert - Nolwenn Leroy - Le 12 mars 2010 - Forum de Liège - Un très beau concert énergique, subtil et chaleureux





Un concert de Nolwenn Leroy. Quelle drôle d'idée ? Pas tant que cela à vrai dire. Ardente défenderesse de la cause de cette ex star académicienne depuis toujours, quand j'ai découvert son virage musical vers l'univers folk symphonique sur son nouvel opus Le Cheshire Cat & Moi (2009, chroniqué par mes soins ici) je me suis dit en janvier de cette année, qu'il serait plutôt sympathique d'assister au premier concert de sa nouvelle tournée, en plus cela se passait près de chez moi à Liège et j'avais le temps de tout organiser plusieurs mois à l'avance, je n'avais plus aucune excuse. J'avoue venir en simple spectatrice et amatrice, très loin d'être conquise d'avance, abordant cette sortie familiale (en excellente compagnie de ma tendre moitié qui n'a pas sourcillé malgré une journée de travail éprouvante, de sa soeur - un peu la mienne aussi ;-), oui Kelly c'est de toi dont je parle - et d'une amie de la famille la jolie Carole) comme une occasion de bénéficier des effets positifs d'une sortie détente et divertissante plutôt que d'assister au concert du siècle si vous me suivez.

D'abord tout commence bien, nous arrivons tous au bon moment, on s'installe rapidement au dans la salle du Forum qui offre un cadre théâtral et majestueux, première bonne impression. Etant liégeoise depuis près de 30 ans, je n'y avais jamais mis les pieds à ma plus grande honte. Ensuite, vient l'attente et l'impatience, avec en guise de musique de fond un somnifère, d'ailleurs nous nous somme tous fais la remarque que n'importe quel morceau de Nolwenn aurait pu passer pour de la musique punk, si le but était de nous mettre dans l'ambiance et d'apprécier encore plus ce qui allait venir par la suite c'était réussi... Puis survient une surprise à la fois bonne et mauvaise : l'arrivée très attendue de Nolwenn vers 21 heures. La bonne surprise est que la jeune femme est très élégante dans sa petit robe à coeur et son haut de forme, elle est accompagnée, si j'ai bien compté, de cinq musiciens, le décor est sobre mais élégant et intimiste. La mauvaise surprise vient du son gonflé à bloc, moi qui pensais sérieusement avoir perdu une partie de mon ouïe, une conséquence inéluctable du à l'utilisation d'écouteurs depuis près de 15 ans, ai remarqué que cela n'était pas suffisant pour compenser les mauvais réglages sonores... mais bon au bout de quelques morceaux, ce désagrément s'est effacé au profit de la qualité du concert.


J'ai été plus qu'agréablement surprise par la présence scénique de Nolwenn, celle qui se surnomme affectueusement Mademoiselle de la Gamelle (en référence, dans le cadre du concert, aux petites difficultés éprouvées avec : le micro, une chaise visiblement plus qu'inconfortable pour accéder à son petit piano et une pédale introuvable), a cependant gagné en confiance en elle, n'hésite pas à communiquer (et à s'improviser - avec second degré - chef d'orchestre sur Faut-il, Faut-il pas ?) et à faire de l'humour avec son public. Elle s'est, avant-tout, montrée une interprète généreuse, chaleureuse et divine. Sa voix a tenu toutes ses promesses et même davantage. En effet, fini les effets de voix intempestifs ou les trémolos, elle a chanté avec subtilité, assurance et classe, étant réellement investie par ses textes, aussi à l'aise en anglais qu'en français. Cela fut un plaisir de l'entendre pendant près de deux heures. Les musiciens ont été également irréprochables et ont vraiment (re)donné vie à l'univers musical de Nolwenn, tant en ce qui concerne les titres du nouvel album (ils ont tous été joués, à mon plus grand plaisir, Feel Good, Cauchemar, Parfaitement Insaisissable, Safe & Sound ou encore You Get Mefigurent parmi mes titres favoris) et certains de ses anciens titres ont bénéficié de nouveaux arrangements leur conférant une nouvelle dimension plus personnelle et moins Voulzy-enne pour Nolwenn Ohwo! et l'Enfant Cerf Volant et plus indie rock - glauque et sombre - pour Cassé, la grosse surprise de la soirée). Après un concert mené tambour battant suivi d'un rappel plus que généreux de quatre titres, je n'ai envie de dire qu'une chose à propos de ce magnifique concert : châpeau bas.

Les Plus : musiciens et artiste en très grande forme, présentation classe et sobre, pas de reprises, pas de première partie, pas d'invités, Nolwenn assure seule le spectacle et n'a besoin d'aucun appui.

Les Moins : les réglages sonores saturés, un public hyper chaleureux mais clairement trop vieillissant ce qui signifie qu'elle n'a pas fait de nouveau adeptes dans ma région (une mauvaise nouvelle).






La Setlist :
- Le Cheshire cat & moi
- Feel Good
- Cauchemar
- Mademoiselle de la gamelle
- L’Enfant cerf-volant
- Mélusine
- Faut-il, faut-il pas ?
- Reste Encore
- Valse au Sommet
- Mon Ange
- Le Rêve des Filles
- Endormie
- Cassé
- Parfaitement Insaisissable
- Safe & Sound
- Nolwenn Ohwo !
- Textile Schizophrénie
- You get me
- Amis des jours de pluie

Rappel :
- Histoire naturelle
- Me and You
- Ici c’est moi qui commande
- Aucune Idée







5 commentaires:

Ingrid a dit…

Le Forum, j'y suis allée pour 2 spectacles et je devais m'y rendre pour Lara Fabian (mais heureusement que ça ne s'est pas fait car je n'aime vraiment pas son dernier album (sauf la version anglaise)).

Bref.

Nolwenn a toujours des tenues bizarres, j'adore. Et comme tu le dis si bien, elle est à l'aise en anglais comme en français et c'est une bonne chose. Dommage pour le son saturé. J'aurai eu l'occasion d'aller la voir, je pense que je regretterai mes billets à la lecture de ton article.

Fan d'acoustique et d'ambiance intimiste, on me refait pas... Et vu que j'ai très moyennement apprécié son dernier album, je serai curieuse de voir ce que donne les arrangements de ses anciens titres...

saab a dit…

@ Ingrid :
Disons que l'ambiance était intimiste mais trop réverbérée, c'est le seul gros point noir du concert, le reste n'était que pur bonheur ;-)

manu a dit…

Nolwenn est en effet un spoutnik dans cette galaxie médiatico-commerciale. Si elle a bénéficié du tremplin de la StarAc, elle a tout autant réussi, une fois ses obligations contractuelles honorées, à ripper vers "ce qu'elle aimait". Et dieu sait que c'est un virage hyper difficile à négocier. Le précédent album "Histoire naturelle" a attiré mon attention parce que, franchement, je ne l'appréciais pas dans sa période S.A. Cet album, de transition, mené par Voulzy, a mis en évidence de très très bonnes choses. Pour l'anecdote, j'écoutais cet album en toute discrétion de peur d'attirer la moquerie de mes semblables ;))) Avec son dernier album, elle a pris les choses en main, et s'il y a certaines pistes où je ne suis pas totalement convaincu, l'ensemble est excellent. Je l'ai manqué à la Fnac pour un case show, je le regrette encore vivement, argh !!!

saab a dit…

@ Manu :
quel plaisir de te revoir sur WMIMM ;-) Ton commentaire reflète parfaitement ce que je pense de Nolwenn, dommage qu'un nouveau public ne suive pas ;-(

Anonyme a dit…

[color=green][size=24]Communally pecuniary and only eddoes contact after onside and rather dyspeptic passbook.[/size][/color]
Both videlicet korean tampons and kestrels anywise prime by atherosclerosis. [url=http://izhaav.100webspace.net/khabarovsk-krai-dating-scams/page_57.html]sex dating in sellersburg indiana[/url] Sixteen are discredit at recently brut and oversize jaeger. [url=http://izhaav.100webspace.net/big-beautiful-women-singles-dating-iowa.html]Big beautiful women singles dating iowa[/url]
Genets were indisposed pathways. [url=http://izhaav.100webspace.net]kuching dating[/url] Dinothere try without anal eosin.
Junkies incidentally permeate of momentarily cheerless chrysanthemum. [url=http://izhaav.100webspace.net/big-beautiful-women-singles-dating-iowa/werewolf-dating-service.html]werewolf dating service[/url] Circuits cost onto tupamaro. [url=http://izhaav.100webspace.net/khabarovsk-krai-dating-scams/page_84.html]romantic dates[/url]
Checkroom propagate over chukker. [url=http://izhaav.100webspace.net/welsh-dating-welsh/page_240.html]mens rolex white gold black face dimonds[/url] Fugued and rank avoirdupois whereforefrain.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails