Pages

mardi 31 août 2010

2008 - Juliette Commagère - Queens Die Proudly - Review / Chronique - De la Pop Esthétique




Fille de la balle, Juliette Commagère a baigné dans la musique depuis sa plus tendre enfance avec pour sources d'inspiration un père compositeur de musique classique et plus ou moins quelques 30.000 vinyls qui étaient à sa disposition dans son habitation. Cette artiste, établie à Los Angeles, a collaboré de façon étroite avec le groupe de rock Hello Stranger et avec The Bird and The Bee avant d'entamer une carrière solo officiellement révélée avec la sortie en 2008 de son premier essai Queens Die Proudly. Également soeur du folk rocker talentueux Robert Francis, elle n'hésite pas a se montrer ambitieuse et aventureuse en combinant différents styles musicaux et additionnant les couches sonores pour donner un densité et un esthétisme particuliers à son univers musical doté de multiples facettes.

Queens Die Proudly est un album audacieux, il propose des ambiances riches et disparates, so(m)bres ou florissantes. Son point fort consiste en la combinaison de la belle voix souple et cristalline de soprano de Juliette Commagère et des atmosphères spatio/oniriques développées sur l'album. Le résultat, bien qu'un peu redondant, est réussi, cela touche même au splendide par moments. Aussi attentive à l'esthétisme de sa musique qu'au visuel (si l'on se réfère à ses vidéos et photos), cette artiste underground dotée d'une solide imagination a tous les atouts en main pour percer dans l'univers de la pop haut de gamme. Si l'opus compte quelques moments orientés vers l'indie pop/rock tels que les relevés Overcome ou encore l'excellent Garbage-ien Queens Die Proudly, il n'en demeure pas moins que l'artiste préfère de loin nous envoûter à l'aide des morceaux pop aux contours symphoniques voluptueux et incontestablement mélancoliques :  le théâtral Hearts avec ses chorus impressionnants, le soyeux, élégant et sensuel Where I Go, le planant et ensorcelant All Your Days, le folktronica sobre, intimiste et posé Nature Of Things, ou encore les tripants et aériens The Big Middle et Skycraper sont autant de petits bijoux qui flattent délicatement l'oreille.

Une artiste à la voix d'ange, des compositions denses et inventives rehaussées d'instrumentaux de toute beauté, autant de belles qualités à attribuer à ce premier album qui aurait pu passer pour prétentieux mais qui est au contraire réussi et fort ensorcelant.

Note Finale : 15,5/20

Site Officiel

MySpace

Facebook

Où se Le Procurer ?

Amazon.fr, Amazon.com, Cdwow.us

Son Nouvel Album Procession qui sortira fin septembre 2010 est déjà en écoute intégrale sur Bandcamp

Queens



0 commentaires:

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails