Pages

mardi 9 septembre 2008

2008 - James Hunter - The Hard Way - Reviews - Chronique d'un artiste atypique qui restitue à la perfection une période musicale qui semblait révolue

Tracklisting :
01. The Hard Way
02. Tell Her

03. Don't Do Me No Favors

04. Carina

05. She's Got A Way
06. Til The End

07. Hand It Over
08. Jacqueline

09. Class Act
10. Ain't Going Nowhere
11. Believe Me Baby
12. Strange But True


Je ne sais pas pour vous mais en ce qui me concerne de temps en temps je suis confrontée à la difficulté de parler de mes artistes préférés... et pourtant ce James Hunter, dès la première écoute cela a été le coup de foudre. Cet anglais découvert par Van Morrison fait revivre avec un talent exceptionnel les années 60's : cette pop/soul/blues magnifiée par Sam Cooke, Jackie Wilson et beaucoup d'autres. C'est vrai, je viens de vous parler de la musique d' Eli "Paperboy" Reed qui déjà bénéficie d'une certaine notoriété grâce aux médias - friands de nouveaux talents - hélas ce n'est pas le cas de James Hunter et de sa musique qui est un cran au-dessus ce celle d'Eli Husock. Pourquoi ? Toujours les mêmes raisons : James approche a plus de vingt ans et ne bénéficie pas du physique de jeune premier d'Eli ce qui freine l'effet hype que recherche les médias. J'ai même découvert des sites où l'on ne parlait exclusivement que d'artistes de moins de 30 ans, si si c'est très répandu, l'âge et l'expérience tuent le glamour on dirait bien !

James Hunter n'en est pas à son premier essai, il s'agit en vérité de son quatrième opus qui revisite cette superbe période musicale : ...Believe What I Say (1996), Kick it Around (2001), People Gonna Talk (2006) et cette année The Hard Way sorti depuis quelques mois chez les anglophones et qui va sortir la semaines prochaine chez nous dès le 15 septembre 2008 sur Universal Jazz. Bonne nouvelle pour celui qui a su séduire un public plus important grâce à son troisième album People Gonna Talk, une pépite qui a reçu une nomination pour les Grammy Awards. Ceux qui émettent de réserves par rapport au son vintage de Amy Winehouse ou encore Eli "Paperboy" Reed peuvent se rassurer : James Hunter est une valeur sûre et sa musique est d'une honnêteté et d'une sincérité qui ne peuvent être contestés, il suffit d'écouter pour comprendre. Sa voix est à tomber, soulful à souhait, vous transporte dans les années 50's et 60's dès les premiers mots prononcés. Et la musique, un petit miracle, alors que je reprochais l'exercice de style d'Eli, ici cette appréhension a disparue pour faire place à une musique authentique, qui certes n'a rien de révolutionnaire, mais possède une magie, une âme, une émotion qu'il est tout de même difficile de retrouver sur les opus vintage actuels. Selon moi, c'est simple c'est certainement le meilleur opus vintage de l'année avec Baby Charles et peut-être le The Way It Is de Raphael Saadiq qui sortira la semaine prochaine.

The Hard Way ouvre les hostilités : une chanson catchy, superbement orchestrée, un groove irrésistible, un mid tempo qui mes la bonne humeur à la carte. Un bijou. Tell Her nous plonge dans une ambiance soul lover absolument irrésistible avec à la clef un vrai moment d'émotion. Don't Do Me No Favours, premier single de cet opus, avec sa combinaison gagnante rock soul est une succulente friandise pour les oreilles, un joyau indéniablement. Carina m'a de suite tapé à l'oreille, fun, frais, un mid tempo inoubliable, qui rivalise avec les standards de la musique des années 60's, un petit chef d'oeuvre doté d'un charme redoutable. She's Got A Way : un rythme d'enfer qui ne donne qu'une seule envie: se défouler sur les dance floors. L'énergie formidable de ce morceau est canalisée à bon escient grâce à l'expérience de James qui démontre une maîtrise musicale impressionnante. Til The End est une ballade que j'adore (ré)écouter, une de mes plages préférées avec un superbe instrumental et une ambiance plus vraie que nature. Sublime, sublime, sublime !

Hand It Over continue, dans la lignée de Til The End, de nous procurer des frissons sur cette chanson eu tempo si cool, doux et agréable. Brillant, tout comme la petite merveille Jacqueline, de nouveau la fusion rock/soul fait des étincelles sur ce morceau, peut être le meilleur de cet album qui regorgent de pépites. Class Act indique dans son titre sa définition : la classe intégrale, un titre savoureux qui invite à la relaxation et au plaisir. Ain't Going Nowhere joue toujours dans un registre relax et cosy avec une facilité et une "simplicité" déconcertante. Believe Me Baby possède un tempo et un swing à damner un saint. Accrocheur en diable ce morceau propage une bonne humeur contagieuse. Strange But True clôture de façon formidable cet opus : une guitare-voix, très peu d'arrangements, cette ballade procure des frissons de plaisir. Une émotion à fleur de peau.

18/20 : "One of the Best voices, and best kept secrets, in British R'n'B & Soul. Check Him Out." selon Van Morrison. C'est pas moi qui le dit mais le grand Van Morrison, non ? La musique de James Hunter possède une sincérité et une virtuosité qui font en sorte qu'il soit difficile de ne pas adhérer à son univers. D'abord sa voix exceptionnelle : soulful, puissante, particulièrement expressive. Ensuite sa musique : Live, du vrai Live, pas de mixage intempestif, c'est ce qui donne ce cachet particulièrement authentique, bref un travail d'orfèvre qui devrait plaire aux plus exigeants des melomanes. C'est vrai que musicalement cela n'apporte rien d'original mais c'est si brillamment exécuté, si parfaitement arrangé et d'une fluidité sans failles qu'une seule issue vous attends : découvrir cet artiste est devenu indispensable (de même que de retourner aux sources, bien entendu !). Un des albums de 2008 dont j'ai retiré le plus plaisir lors des écoutes. Cela ne peut l'être qu'un des meilleurs.

Don't Do Me No Favours :


The Hard Way (Live) :


Corina (Live) :

4 commentaires:

Thierry a dit…

J'aime beaucoup également et suis 100 % d'accord avec Van the man : "One of the Best voices, and best kept secrets, in British R'n'B & Soul. Check Him Out."

Très bel article ! Merci.

Nagagate a dit…

Y a pas à dire, j'aime passer te rendre visite car en plus de découvrir des artistes de talent en les écoutant, j'ai aussi un grand plaisir à te lire parler d'eux.
Ce soir encore (je suis sur le cul) tu nous as dégotée une vrai perle!!! J'adore vraiment cet album.
Je ne viens pas assez souvant ici et je zap surement pas mal de disques et artistes, j'ai en fait peu de temps pour faire toutes tes découvertes mais surtout si il y a une chose dont je suis sur c'est qu'à chaque fois que je viens il y a toujours matière à m'étonner, Merci à Toi!

Raph a dit…

... Bonjour... merci à toi pour cet album... je l'écoute en ce moment... ce que j'entends me plaît .... ( excuse moi d'être un peu lent , en ce moment j'ai genre 15 albums de retard ... rire... je te jure... et puis nous avons quelques soucis sur nos blog... c'est la bugue académy en ce moment... dis j'espère qu'on va se croiser un jour... c'est idiot on vit dans la même ville !!!
Belle journée à toi... :-)

Raph a dit…

... ben voilà maintenant je suis à la recherche d'une cadillac rose...
... ça fait plus que le faire...
c'est incroyablement bien fichu et ça tu le glisses dans un blind test , tu demande l'année , tout le monde se fait avoir.... vraiment merci à toi... je passe un bon moment...

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails