Pages

mercredi 24 décembre 2008

2006 - Richard Cheese - Silent Nightclub - Reviews - Chronique d'un album de Noël délirant





Je dispose de très peu d'albums made in christmas (ceux d'Aimee Mann et du groupe Over The Rhine, en plus de celui-ci), d'abord parce que je trouve qu'ils sont souvent de facture trop classique et ensuite parce que je n'ai jamais été dans l'humeur"christmas". Pourquoi ? petite, j'avais droit à Saint Nicolas, pas à Noël, donc j'en avais rien à faire de ce père Noël qui ne passait que dans les autres pays du monde (bouhhhh, sic), de plus très peu pour moi les chants de Noël et tout le tralala, certains sont pas mal mais dans l'ensemble cela sent le réchauffé, vous trouvez pas ? Et promis, je ne suis pas le Grinch ;-)

Maintenant cet album de Richard Cheese est une petite perle (25 minutes chrono en mains donc si vous êtes dans les préparatifs, l'écoute de cet album ne vous prendra pas trop de temps et pourra même vous accompagnez dans la bonne humeur). Mais qui est ce bonhomme, j'avoue je ne le connais que depuis 2007 : l'interprétation de Like A Virgin par Julien Doré lors d'une télé réalité a mis en avant le fait que ce monsieur Doré s'est largement inspiré de la version made in Richard Cheese. Mais cela ne répond toujours pas à la question posée qui est ce bonhomme ? Richard Cheese accompagné de son groupe Lounge Against the Machine (parodie de Rage Against The Machine) est un groupe qui ne reprend que des morceaux populaires de tous les styles musiques (rock, rap, pop, etc.), mais contrairement aux autres cover band, c'est un groupe qui n'hésite pas a égratigner ces chansons (souvent) mainstream en y ajoutant de l'humour second degré et une petite touche de génie dans les (ré)arrangements, le tout se déguste avec (im)modération. Personnage culte ou escroc, Richard Cheese est devenu pour moi un personnage incontournable sur la scène musicale actuelle trop lisse et consensuelle

Dans le cadre de cet album, il a choisit de choisir des chansons qui font penser de loin ou de près à l'hiver et la période des fêtes, au père Noël et même à... la Vierge Marie et au petit Jesus. Bref, de quoi encore démonter quelques chansons une fois passées dans les mains du crooner et cabotin Richard Cheese. A écouter pour le culotté Like A Virgin (Madonna), son premier morceau écrit par ses soins : Christmas In Las Vegas à mourir de rire, Jingle Bells façon chant d'animal, Ice Ice Baby (Vanilla Ice) et Personal Jesus (Depeche Mode) à se rouler par terre tant c'est bon et après avoir déclaré que Last Christmas de Wham était à chier, une version de Naughty Girl (Beyoncé) à se tordre de rire. Le reste aussi mérite une écoute attentive, peut-être trouverez-vous les interprètes ? Joyeux bouffon, imposteur ou génie, Richard en fait des tonnes et c'est jouissif du début à la fin.

Joyeux Noël à Tous et excellente écoute en perspective ! (et il n'y a pas d'ironie !)

2 commentaires:

Daniel a dit…

Merci, enfin un album de noël qui me plait, loin des standards noëlleux et ennuyeux.

Je te souhaites de bonnes fêtes!

Lucrecia a dit…

Ha,Ha,Ha!!
Cela me réconcilie presque (car il en faudra des tonnes, de bonne musique, pour me faire apprécier cette période de l'année!) avec Noël!

Je te souhaîte quand même de très Joyeuses Fêtes, et profite de l'occasion pour te remercier encore une fois pour toutes ces belles musiques que tu nous fais découvrir.
Depuis que je lis ce blogue, mes oreilles flottent de bonheur!

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails