Pages

vendredi 19 décembre 2008

2008 - Kanye West - 808’s & Heartbreak - Reviews - Chronique d'un artiste en (re)construction





Il ya quasi un an jour pour jour, je chroniquai Graduation, son troisième album sorti en 2007. Déjà très contesté par sa nouvelle orientation musicale plus électro/pop, Kanye a depuis vécu de nombreux drames qui l'ont profondément affecté (mort de sa mère dont il était très proche, rupture avec sa fiancée) et qui n'ont fait que le renforcer dans son envie de satisfaire ses envies musicales du moment (la vie est courte... lui aussi a failli mourir avant d'entreprendre sa carrière solo, le tout additionné à son objectif ambitieux de devenir rapidement une légende) sous peine de déboussoler et/ou dégoûter ses fans de la première heure par le biais de cette nouvelle sortie musicale 808’s & Heartbreak. Crée dans l'urgence et dans un état de détresse certain (le fantôme de la perte de sa mère envahit presque chaque track), ce nouvel opus est difficile à définir, à cerner, et en conséquence, à critiquer. Quand j'ai écouté la première fois Love Lockdown, j'ai de suite adhéré au concept (contrairement aux 9/10ème de ses fans) de ce son tribal en forme de complainte qui a mis en évidence plus que jamais les qualités de mélodiste de Kanye se risquant même au chant. Et même si cela ne sonne pas comme son compère John Legend, cela m'a plu. Je n'en ai pas grand chose à faire qu'il ne chante parfaitement, j'en ai même un peu ras la casquette de ces chanteurs de R&B plus nombreux que jamais tous dotés de voix parfaites mais desquelles ne se dégage aucune émotion. Ils représentent pour moi des zombies (auto-programmés) musicaux qui envahissent MTV en imitant les voix de Amy Winehouse, de Mariah Carey (autre imitatrice de la grande Minnie) ou de Toni Braxton. Bref, si Kanye ne chante pas parfaitement ou utilise l'autotune, cela ne me dérange pas tant que cela car l'objectif de m'atteindre, de me toucher est atteint.

Cependant, j'avoue que cela n'était pas gagné : après la bombe Love Lockdown, toutes le chansons qui ont filtré ne m'ont pas plu car incohérentes au titre de single. Je ne comptais pas acheter l'album tout de suite et puis je me suis bougée il y a trois semaines afin de l'écouter dans son entièreté et j'ai été très impressionnée ! Suicide artistique (pas de single évident donc peu de chances qu'il vende des tonnes de cd's) ou renaissance flamboyante (attitude de je m'en foutisme à propos de ce que pensent les autres, je suis plus fort à chaque fois qu'on me dénigre, vive les haters) ? Mon avis c'est que Kanye désire aller toujours plus loin, toujours plus haut, pas moyen de revenir en arrière, innover semble une seconde nature pour cet artiste insatiable. La première piste de ce nouvel opus Say You Will décontenance en bien ! Ambiance futuriste et planante sur fond d'un son électrocardiogramme, Kanye y offre une interprétation intense et poignante. De même, Welcome To Heartbreak avec ses violons d'ouverture qui font place à un son électro/pop est un vrai joyau. Ambiance sombre et envoûtante pour ce titre puissant proche de la perfection. A écouter. Au départ je n'accrochais pas avec Heartless. J'avais un sérieux problème avec son ouverture sur le refrain (sur)autotuné et puis finalement j'ai vraiment appris à l'apprécier en passant outre le refrain que je trouve un peu mal foutu. Le reste de la song est impeccable et se retrouve sans difficultés dans l'album.

Avec le morceau Amazing, Kanye continue à enfiler les perles. Un son et une ambiance crépusculaires déjà parsemés de cris de jungle. On approche de la zone sensible, le résultat est éblouissant. Love Lockdown, légèrement remaniée par rapport à la version initiale, offre une marche tribale majestueuse et prenante sur laquelle Kanye nous emmène dans les tréfonds de son désespoir. Un des meilleurs single de 2008. Une autre de mes pistes préférées est Paranoid, ce morceau plus électro que pop est le single le plus jouissif et ludique de l'album. Les influences 80's mélangées à un son futuriste et couplé à un refrain accrocheur en font une petite tuerie. Dans la même veine mais en plus osé, Robocop est un morceau hybride incroyable qui interpelle, déroute de par son ambiance sucrée salée. A écouter, une expérience musicale intéressante. Renouant avec un son plus sobre, Street Lights est un e piste particulièrement réussie avec en arrière fond un piano qui donne une touche aérienne à ce beau morceau. Bad News atteint des sommets de mélancolie, ce morceau presque dépressif possède une classe et uen simplicité déconcertantes dela part de Monsieur Ego. See You In My Nightmare avec en featuring Lil' Wayne (j'en ai eu des sueurs froides, je n'apprécie pas du tout ce bonhomme) ne déçoit pas du tout. Enragés, les deux compères se donnent à fond sur un instrumental phénoménal. Incontournable. Coldest Winter clôture magistralement l'album de façon sobre, froide sur un instru planant qui laisse entrevoir l'hiver glacial que traverse Kanye. Pas besoin de parler de la bonus track Pinnochio Story, tout le monde qui connaît Kanye sait que c'est un performer et un MC hors pair mais cette track n'a pas sa place sur l'album.

Ceet opus est le plus ambitieux travail produit par Kanye jusqu'à ce jour et cela mérite amplement le fait d'être souligné. En cette période où la scène musicale est particulièrement frileuse (on applique consciencieusement les bonnes vieilles recettes pour les saupoudrer d'un brin de mordernité pour se donner bonne conscience), Kanye défie ses fans, les critiques (qui accueillent plus que positivement ce retour anticipé) avec un son électro hip pop très réussi. Les instrumentations et les paroles sont soignées, bien pensées et l'utilisation d'autotune ne dérange même plus après quelques écoutes si l'on comprend l'ambition et le message du bonhomme. Kanye souffre et cela se sent, laissant un peu de son ego de côté et voulant partager ses émotions immédiates, il s'est précipité et cela a joué en sa faveur. Album indispensable de 2008, que nous réserve Kanye en 2009/2010 ?

Note Finale : 18/20

Love Lockdown (Live) :


Heartless (Live) :

8 commentaires:

Michael a dit…

Grand fan de Kanye West depuis de très nombreuses années, je dois dire que j'adore ce dernier album. Kanye offre ce qui a toujours fait défaut au hip-hop depuis 10 ans : l'innovation. Alors parfois c'est un peu raté, mais on se rendra compte dans quelques années à quel point le concept était révolutionnaire. Il faut se rendre compte aujourd'hui, déjà, de l'impact qu'à eu son premier album COLLEGE DROPOUT sur la scène rap mondiale. C'est quasiment sans commune mesure, à part pour le premier album du Wu-Tang en 1993.
Kanye est certes très égocentrique mais à mon avis il a toutes les raisons de l'être, vu son génie.

Par contre, je ne partage pas ton avis sur Lil Wayne : c'est à mon avis le plus grand "lyricist" de ces dernières années. Mais bon, tous les goûts sont dans la nature... ;-)

Pascoalinho a dit…

Pour ma part je dois avouer que ce disque m'agace énormément

je ne supporte plus l'autotune. l'idée de masquer ses lacunes en chant sont louables mais il aurait pu rapper sur ses instrus (plutôt sympa d'ailleurs pour des musiques hip hop mainstream)

Nagagate a dit…

Quelques nouveautés sur ta colonne de droite... remarque cela fesais un p'tit bout que je n'était pas passé.

Pour Kanye, houai c'est pas mal!!!
Je sais pas ce qu'il fesait avant mais cet album sans être un chef-d'oeuvre, est étonnant et de bonne fortune.

Bonne fêtes de fin d'années!!!
Bizz

Akram a dit…

...........

je vais aussi chroniqué cet album d'ici peu (très peu même ^^)
mon avis sur cet album est clairement à l'opposé du tiens, j'aime pas du tout le côté arriviste de Kanye qui fait semblant de faire le type qui ose... Tpain est passé bien avant lui pr l'Autotune...
Y'a des sons ici et la qui passe un peu à petite dose, mais ce côté me donne le tourni !

Apès chacun ces gouts mais il semblerait que le public adhére pas plus que ça puisque niveau vente on est très loin des ventes de graduation !

charlie a dit…

moi clairement j'ai pas accroché du tout, la tendance "autotune" me dépasse, mes oreilles souffrent ...
Je suis pourtant un fan de tous ces autres albums... je verrai bien ce que donnera le prochain album

My Head is a Jukebox a dit…

C'est quoi l'autotune ?

charlie a dit…

l'auto tune, c'est cet effet de voix qu'il a utilisé sur tous ces titres, c'est donc le nom du logiciel qui permet d'obtenir cette sonorité, qui justement me plait pas du tout, par contre j'adore la talkbox qui utilise un procédé completement différent( exemple steevie wonder : http://www.youtube.com/watch?v=VX5v-S_jGD4 )

Curious world a dit…

Je suis 100% d'accord avec tout ce que tu as écrit et les chansons que tu as décrites! Passé par les mêmes phases que toi.C'est d'ailleurs très drôle! =)

(Je me le suis acheté aussi très récemment...)

Par contre je ne pense pas que cet album doit être écouté en live car le résultat est vraiment médiocre. Laissons l'autotune dans un CD!

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails