Pages

mardi 5 octobre 2010

2009 - Zoe Muth - Zoe Muth and the Lost High Rollers - Review / Chronique - Une country girl dans la cour des grandes




Zoe Muth est née et a été élevée à Seattle mais l'âme et le coeur de sa musique se retrouvent incontestablement du côté de la capitale de la country : Nashville. Considérée comme une nouvelle Emmylou Harris ou Loretta Lynn, la jeune et belle artiste a enregistré par ses propres moyens son premier album Zoe Muth and the Lost High Rollers sorti en 2009. Ce dernier, par ailleurs, est déjà considéré comme l'un des meilleurs et plus authentiques albums de "pur country" de ces dernières années. Un exploit relativement étonnant quand on sait le peu de moyens qu'elle avait pour enregistrer cet album. Cependant, elle a réussi une autre prouesse peut-être davantage spectaculaire : séduire un public non-averti. En effet, il est inutile d'être un fanatique pur et dur de la country music pour succomber à la sincérité et la lumière qui se dégagent de la musique de Zoe Muth.

Évoquant tour à tour les amours malheureuses, la solitude et autres peines de coeur, ce premier album s'avère, autant sur sa forme que son fond, un classique du genre maîtrisé dans les moindres détails avec un sens du perfectionnisme capable de rivaliser avec les derniers albums, même s'ils s'inscrivent dans une veine de country/alternatif, de ses compatriotes Neko Case et Tift Merritt. Accompagnée de ses musiciens surnommés Lost High Rollers : Miguel Salas à la basse, Ethan Lawton à la mandoline, Dave Harmonson à la guitare électrique, Tim Dunn à la batterie, Jason Stewart au banjo et de  Johnny Bregar à l'accordéon, Zoe Muth fait un tour d'horizon du country. Passant, avec brio, du honky tonk au bluegrass en s'arrêtant, bien entendu, par la case indispensable réservée aux sublimes ballades heartbreaking (I Used To Call My Heart A Home, The Last Bus, My Old Friend et en apothéose l'acoustique et mirifique Never Be Fooled Again), cet album parfait sous tous rapports a mis sous le feu des projecteurs cette grande dame de la country dotée d'une voix en or.

Un premier album qui s'impose d'ores et déjà comme un classique moderne de la country. Signée, depuis peu, sur l'excellent label indépendant Signature Sounds (Crooked Still, Sweetback Sisters, Joy Kills Sorrow, Eilen Jewell, Patty Larkin, etc.), Zoe Muth y réalisera son second album prévu pour 2011, déjà un événement incontournable.

Note Finale : 17/20

MySpace

Signature Sounds

Où Trouver cette Merveille ?

Cdbaby, Amazon.com

Zoe



1 commentaires:

Laurent a dit…

Hello,
Très sympa les vidéos, cela me fait penser à une scène du film les Blues Brothers... j'attendais la fin de la chanson ou le public balance des bouteilles de bière sur le groupe de musiciens!
Blague mise à part, elle à du chien cette petite ;) et la pochette de son album est très réussi.
Bye!

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails