Pages

mercredi 28 janvier 2009

2008 - Beth Rowley - Little Dreamer - Reviews - Chronique d'une artiste solaire






Découverte une semaine avant Gabriella Cilmi dont je me suis lassée rapidement (album trop pop tendance et voix trop "grimée" en Live pour être honnête), Little Dreamer de Beth Rowley n'aura pas eu la carrière glorieuse de sa consoeur "vintage". Un mal pour un bien. Non que l'album se soit si mal vendu mais il n'a pas vraiment dépassé la frontière anglophone. En effet, pour se procurer l'opus, c'est l'import obligatoire. Comme je n'aime pas les injustices, j'ai décidé de reparler de cet album que je me suis entretemps procuré et qui ne m'a que rarement quitté l'été dernier, il devrait par conséquent vous apporter un peu de chaleur devant cet hiver interminable que l'on endure.

Autant dire : après plusieurs mois d'exploitation de cet album, je suis toujours aux anges : rien que pour la voix de Beth Rowley, l'album vaut la découverte : langoureuse, caressante, douce, puissante, remarquable, elle n'en abuse cependant jamais (une leçon qu'elle donne à ses consoeurs : Adèle, Duffy et Gabriella Cilmi. C'est l'une des raisons pour laquelle sa musique sonne de façon si rafraîchissante et authentique, l'autre est le choix du répertoire de la demoiselle : que cela soit des reprises ou des compositions originales, ces chansons sont lumineuses, tendres, envoûtantes. Nobody's Fault But Mine, un chant traditionnel démontre toute l'étendue du pouvoir hypnotique et émotionnel que possède la voix de Beth Rowley. Grand highlight de l'album (sinon la meilleure song), ce gospel blues lancinant est somptueux. Plus contemporain, Sweet Hours illuminera sans trop de peine votre journée. De la pop enchanteresse. Encore plus entraînant, So Sublime est le genre de chanson qui donne la banane, un regain d'énergie bienfaisant. Par conséquent, si sublime...

La reprise reggae de I Shall Be Released de Dylan lui confère un aspect rayonnant inattendu et superbe. De quoi vous évader vers des cieux plus chaleureux. Only One Cloud marque un retour vers le répertoire gosepl/soul/blues qui sied parfaitement à la voix de Beth. Habitée et envoûtante cette chanson est particulièrement belle. Une de mes préférées. Dans un registre plus folklorique, When The Rains Came captive tout autant son auditeur. Oh My Life est un vrai rayon de soleil, un arc-en-ciel pour nos oreilles. Cette pop/soul song des plus entraînantes n'a qu'une ambition : nous ravir. La reprise du légendaire Willie Nelson Angel Flying Too Close to the Ground constitue sans doute la chanson la plus émouvante de l'album. Une petite merveille de douceur. Le gospel et soulful Almost Persuaded met en évidence de façon splendide le magnétisme de Beth. L'enlevé et romantique You Never Called Me Tonight bénéficie de l'évidente influence des groupes féminins des sixties. Délicieux et particulièrement catchy. L'acoustique gospel Beautiful Tomorrow clôture sur une note positive resplendissante, prémisse de l'avenir prometteur de la jeune artiste.

Un premier album réjouissant. Il n'est pas à proprement dit original mais il a le mérite de combiner musique vintage et musique plus moderne avec une vraie belle réussite à la clef. Une voix sensationnelle au service de chansons désaltérantes. Donnez une chance à cet bien joli opus qui aura annoncé selon Popmatters, l'une des plus belles découvertes de la pop depuis Norah Jones et Amy Winehouse.

Note Finale : 16/20

Site Officiel

MySpace

Facebook

Où se Procurer ce Bijou ?

Amazon.fr, Amazon.com

Little

4 commentaires:

dubleudansmesnuages a dit…

Pile mile mouche... j'en avais parlé il y quelque temps mais tu le fais tellement beaucoup mieux. C'est un ravissement.
Merci pour ton cadeau. Je suis toujours touché par le talent et par le sens du partage. Tu en as les deux.
Bisous

saab a dit…

@ Arma,do : c'est trop de compliments !!! Je n'ai pas ton talent d'écrivain mais j'essaye à ma façon de vous transmettre mes émotions musicales ;-)

Mam'zelle Poupée a dit…

C'est marrant, je l'écoutais justement et je me suis connectée à ton blog au même moment ^^
Je dois avouer que j'ai découvert Beth Rowley grâce à la pub pour les rochers Suchard ou Mon Chéri qui passait pendant les fêtes ;) J'ai voulu en savoir plus et l'album m'a plu, vraiment. Je ne sais plus si je l'ai lu ici aussi, mais sa voix me rappelle vraiment celle d'Eva Cassidy.

Mdkart a dit…

Clairement un de mes meilleurs albums découverts en 2008! Je ne peux m'en passer!

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails