Pages

vendredi 17 octobre 2008

2008 - Mariee Sioux - Faces In The Rocks - Review - Chronique d'une magicienne qui a apporté une touche de paradis musical sur terre





Quel titre pompeux j'ai encore trouvé à cette chronique, n'est-ce-pas ? Et bien vous avez tort, cette jeune artiste est un vrai don du ciel. Vous allez cependant me rétorquer sèchement : "mais elle ne fait rien de bien différent de ce qu'ont déjà réalisé Nick Drake ou Joni Mitchell ?" Et je ne pourrai que m'incliner devant cette évidence cependant, à chaque fois que je l'écoute Mariee, le temps s'arrête et ce qui m'entoure s'efface au profit de paysages bucoliques verdoyants ou arides selon les morceaux. Si cela n'est pas de la magie, je donne ma langue au chat. J'ai découvert il y a quelques mois cette jeune artiste amérindienne par hasard en regardant une vidéo d'Alela Diane, ensuite une autre la mettant seule en scène et ce fut le coup de foudre, le coup de tonnerre, elle m'avait hypnotisée au bout de seulement quelques secondes.

En effet, sa musique est si naturelle, si douce, si pure, située à des années lumières de l'intéressement qu'elle m'a profondément touchée. Sa sublime et enchanteresse voix couplée avec des arrangements musicaux sobres, traditionnels et magnifiques (avec flûte amérindienne, mandoline, cymbales, violons, guitare acoustique, tambour de buffle pour un dépaysement total sans que cela fasse cliché une seconde, un exploit) est la formule gagnante de cet album captivant, un petit trésor à garder précieusement. Certains morceaux sont davantage connus que d'autres tels que Wizard Furry Home, Buried In Teeth et Two Tongues, cependant le reste de l'album est du même niveau  car gorgé de merveilles de douceur et de sensibilité nous contant l'histoire de la Terre et du peuple Amérindiens. Si cet opus s'avère être centré sur la nature et les sentiments humains c'est indiscutablement au paradis que se trouve notre tête à l'écoute de cet opus qui a su ravir plus d'un coeur.

Il ne sert plus à rien d'épiloguer pendant de longs paragraphes, le mieux est d'écouter et de savourer cette jeune musicienne qui offre une oeuvre parfaite destinée à l'apaisement de l'âme (quel grand programme). Non, je ne lâche décidément pas l'affaire car j'aurai voulu lire davantage d'articles élogieux à son encontre étant donné que les médias ont honteusement boudé cet cd par rapport à celui de son amie d'enfance Alela Diane. Je vous invite de ce pas à écouter. Un des meilleurs albums folk 2007/2008 selon le moment de la découverte ;-).

Note Finale : 20/20

MySpace

Facebook

Où Trouver ce Bijou ?

Amazon.fr, Fnac.fr

Faces In the Rocks - Mariee Sioux



8 commentaires:

My Head is a Jukebox a dit…

Hello Saab,
Je suis d'accord avec toi, c'est une artiste qui sort des sentiers battus. Mais j'ai eu du mal à accrocher, j'ai écouté un peu au virgin à côté du boulot et la flûte et tout ça m'a un peu rebuté, mais bon il faut probablement que je réécoute plus attentivement.

Régis

dubleudansmesnuages a dit…

J'ai bien fait de venir faire un tour. Je suis conquis. Et toi ne donnes que 100/100??? ... là je te trouve vachement dure.
Un régal je te dis. Un vrai.
Merci

saab a dit…

@ Régis :
cela s'écoute dans l'intimité mais il est vrai que l'on peut ne pas accrocher à cet univers qui peu être too much déconnecté de notre vie urbaine, c'est quand même spécial, je ne m'en rend pas compte parce que je suis très éprise de sa musique mais je peux comprendre que l'on adhère pas ;-)

@ Armando :
mon fan n°1, je savais que cela te plairait, elle possède une voie enjoleuse comme tu les aimes !

noisy guitar a dit…

Mon trio gagnant du moment:
- Julie Holland
- Alela Diane
- Marie Sioux
Auquel je rajouterai Wee et son album "you can fly on my aeroplane". Une soul qui ne laisse pas l'auditeur indifférent. A écouter de toute urgence.

Sappho a dit…

Au risque de me faire huer, j'accroche pas sur Alela Diane...Déjà c'est pas spécialement mon style de zik mais en plus j'aime pas trop sa voix.Par contre, Mariee Sioux, je connaissais pas, j'ai écouté grâce à ton article, et la voix me plaît beaucoup plus :)

saab a dit…

@ Sappho :
Moi aussi il y a quelques mois je n'arrivais pas, je trouvais sa voix un peu comment décrire : "dure" et puis j'ai vraiment eu un déclic et depuis je suis vraiment accro, je ne parviens pas encore à m'expliquer cela mais avant j'étais même une fervente déconstructrice du "mythe" d'Alela, je n'arrivais pas à comprendre pourquoi elle était aussi médiatisée alors que par exemple Marissa Nadler ne parvenais pas à perçer, je trouvais cela injuste mais les artistes ne demandent pas non toutes ces attentions et je pense qu'Alela est une fille simple et naturelle qui ne doit pas comprendre toute cette médiatisation !

Anonyme a dit…

ô grand merci de cette dédicace...suis touchée...un très bel album...tu en parles si bien... <3
Big bisous merveilleuse Saab ;-)

Nagagate a dit…

Magnifique Buried in Teeth!
un vrai plaisir à écouter...

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails