Pages

vendredi 3 octobre 2008

Personnel - Katie Melua - Concert du 2 octobre 2008 - Forest National (Bruxelles) - Encore plus intense


A l'heure actuelle, j'hésite entre les sentiments suivants : "je suis morte de fatigue du fait du voyage à Bruxelles et du retour au foyer à plus de minuit passé" et "je ne réalise pas encore la chance d'avoir pu assister de nouveau à un de ses concerts et ce fut un moment encore plus exceptionnel".

Pour reprendre au départ de la journée, nous (mon futur mari et moi-même) sommes partis relativement tôt (11h30) afin de faire un petit tour de Bruxelles en tant que touristes (avec GPS à l'appui, cette fois-ci, acheté pour l'occasion car les déviations et les embouteillages multiples font en sorte que même le plus pointu des sens de l'orientation - mon compagnon, pas moi vous avez du le deviner - prend vite l'eau) et le site de l'atomium (fierté nationale fraîchement rénovée) s'imposait à nous (je ne l'avais pas encore visité, la honte...), j'avoue je suis sensible au vertige et l'arrivée en ascenceur (en quelques secondes) au plus haut point de l'Atomium a été impréssionnant (de même que la redescente en ascenceur, puis à pieds dans des escaliers très raides et finalement en escalators). Voici quelques photos panoramiques que j'ai faites avec mes petites mains et un apareil photo flambant neuf : Lumix (Panasonic) TZ4 machin chouette acheté pour l'occasion mais que je suis très loin de maîtriser :

Le site de Mini-Europe

Le Stade Roi Baudoin

La Tour Japonaise

Et puis, nous sommes partis tout en continuant à mitrailler l'Atomium (ce n'est pas parfait comme résultat mais sur le moment je n'ai pu faire mieux avec les embarras de circulation et autres obstacles) :



Quand tout cela est fait, nous nous dirigeons vers la rue Neuve bien connue pour être une rue commerçante afin d'acheter un étui pour protéger le GPS (un Sony machin chouette également) et bien entendu, nous ne sommes pas ressortis sans album (au grand dam de mon compagnon qui a pris la chose avec le sourire), il s'agit du nouvel album de la chanteuse Ayo : Gravity At Last (quelle classe, la pochette) sorti cette semaine et que je n'ai pas encore eu le temps d'explorer :

Nous reprenons la route, nous avons très faim vu que nous n'avons encore rien mangé de bien consistant, nous avons trouvé un restaurant d'alimentaion rapide et repue je ne pouvais pas passer à côté de la photo de la Bourse de Bruxelles (et de la crise économique dans laquelle les banques belges et étrangères sont dans la m...) :

Finalemment, après moults embouteillages et autres incivilités routières dont seuls les Bruxellois ont le secret, nous arrivons vers 18 heures à Forest National sans encombres mais fatigués et endoloris d'avoir passé tant de temps assis dans la voiture. Pourquoi si tôt car le concert ne débute pas avant 20 heures, et bien parce qu'il faut trouver une place sécurisée pas trop loin de la salle de concert. Et alors que nous avons eu droit à un beau soleil toute la journée, nous avons désormais droit à la douche nationale. Nous avons attendus un moment dans la voiture, histoire que cela se calme avant de sortir et la douche s'est transformée en crachat toujours national. Vers 18h45, les portes s'ouvrent pour nous faire entrer (mauvais temps oblige) et à 19 heures nous pouvons accéder à la salle (et en ce qui nous concerne au parterre A), d'abord on se dirige au "magasin" et décide d'acquérir le premier Ep Candle In A Chatroom (en vente dès le 13 octobre 2008) d' Andrea McEwan qui m'avais fait très bonne impression lors de sa première partie de Katie le 14 avril 2008. J'en reparlerai la semaine prochaine !

Nous nous asseyons, nous observons la salle de Forest se remplir très rapidement, presque sold out avant même la première partie assurée à nouveau par Andrea McEwan :

Nous avons droit aux fameuses 6 chansons en une demi-heure, peut-être a-t-elle inséré un nouveau son, difficile à dire vu qu'elle n'a pas sorti d'album pour référence mais elle a acquérit une assurance scénique qui lui faisait un peu défaut à son premier passage à Forest. Accompagnée d'une band complète, elle a montré avec panache un son plus rock ou folk selon l'humeur de la chanson. Elle s'affirme de plus en plus en tant qu'artiste et je de plus en plus sous le charme de l'energie dégagée par cette jeune auteur-compositrice. En attendant j'ai beaucoup apprécié ré-entendre : Rental Property, Isn't It Funny (une de mes préférées dommage qu'elle ne figure pas sur son Ep mais j'ai de bons espoirs pour sa présence sur son premier album), Black Socks et le final magnifique Candle In A Chatroom. Voir ici pour les vidéos prises au début de l'année mais c'était encore mieux hier !

A 21 heures tapantes, entrée en scène expéditive de Katie Melua qui s'assied presque en catimini, seule, elle interprète en acoustique Piece By Piece de façon intense, de la même façon qu'elle aurait fait dans une petite salle, c'est introspectif, émouvant, on la sent très concentrée, très professionnelle dès le départ. Le public est très chaud, il n'arrête pas d'applaudir trop heureux de (re)voir une artiste qu'ils apprécient vraiment beaucoup. La tracklisting n'a pas changée par rapport au 14 avril 2008. Cependant, un concert ne ressemble jamais à un autre même si certains considèrent Katie Melua comme une machine bien huilée.

En effet, je trouve que Katie a gagné en maturité et en intensité, elle chante toujours merveilleusement bien en public mais elle s'est donnée encore plus au public malgré le fait qu'elle ait moins communiqué comparativement à son dernier passage. Je l'ai trouvé plus "profonde", en symbiose plus complète avec son band, plus intransigeante, moins "lisse", plus "habitée" par sa musique. Le seul bémol, pour ceux qui se trouvaient dans les tribunes, donc relativement éloigné, il n'y avait pas les écrans de côté, difficile donc de cerner l'émotion visuelle de l'artiste même si le chant était assez explicite.


En ce qui concerne les changements elle a chanté sa fameuse nouvelle chanson Two Bare Feet, un moment extra plein de bonne humeur et très entraînant, de même elle a chanté Faraway Voice (for Eva Cassidy) avec délicatesse et émotion, un hommage magnifique. Elles remplacent avec brio What I Miss About You et I Think It's Going To Rain de la setlist originale du 14 avril 2008 (voir ici l'ancien post consacré à ce concert avec les vidéos).






Le public très chaleureux a applaudit lors de chaque morceaux avec beaucoup de chaleur et d'énergie. Que cela soit les morceaux bluesy façon Mockingbird, Perfect Circle, Blues In The Night, Crawling Up A Hill, My Aphrodisiac Is You, On The Road Again, au reggae Ghostown ou aux moments remplis d'émotions tels que Piece By Piece, Belfast, I Do Believe In Love, Thank You Stars, Spider’s Web, The Closest Thing to Crazy ou 9 Millions Bicycles, tout a été parfait, maîtrisé avec fluidité wonderful et plus encore. Des éclairages magnifiques, des jeux de lumière superbes, une mise en scène de chaque chanson avec des tableaux encore plus complets. Avec en apothéose en fin de concert, la reprise de Kosmic Blues de Janis Joplin et I Cried For You, deux morceaux si intenses et si beaux, que la plupart des personnes situées sur le parterre et certains dans les tribunes sont restées debout après le rappel qui a débuté avec la pétillante reprise d'On The Road Again. Le public était aux anges du début à la fin, envoûté et subjugué par ce petit bout de femme à la foix douce et pleine d'énergie. Bref, un concert exceptionnel, un moment passé avec Katie Melua à quelques mètres d'elle, plein la vue, plein les oreilles, les yeux remplis d'étoiles et la tête dans les nuages. Merci Katie pour cette soirée inoubliable.












9 commentaires:

Mdkart a dit…

Hé bien! Quelle journée tu as passé! Plusieurs beaux achats, une belle petite ballade pour finir avec un excellent concert!
Juste dommage qu'elle ait supprimé What I Miss About You. Par contre j'espère beaucoup que Belfast fasse aussi parti de sa Setlist à Paris.
En tout cas, je suis super content que tu ai apprécié ce concert.
Le prochain concert qu'elle fera à Forest National, j'essaierai de venir ;) ça fera une occasion de se rencontrer!

dubleudansmesnuages a dit…

superbe. Je viens de revivre quelques moments magnifiques.
Merci

Nagagate a dit…

C'est très chouette de te savoir heureuse et avec ton article tu confirmes qu'il n'y a rien de mieux que d'allez voir les artises sur scène.

Bizz

Pascalinou a dit…

Sympa ta photo de la bourse :-)

Aurélie a dit…

katie melua un pur bonheur

My Head is a Jukebox a dit…

Merci pour les photos, je ne suis jamais allé en Belgique, alors comme ça je connais un peu. Le concert avait l'air pas mal, tu vois qu'on y prend goût à ces ambiances là...
A+
Régis.

Akram a dit…

Belle article on sent la fan !
Si les photos sont de toi et bien elles sont vraiment pas mal du tout !

Anjelica a dit…

Je suis allée la voir Vendredi dernier au Zénith de TOulouse et j'étais comme une enfant devant le sapin de Noël, ravie et heureuse, avec un sourire niais comme dirait Lynda Lemay ;) Je vois que nous avons une artiste en commun :)

saab a dit…

Je t'envie presque ;-) non, plus sérieusement je retournerai à ses concerts à chaque fois qu'elle reviendra à Bruxelles, elle est une fantastique performeuse, je suis contente que tu ais passé un superbe moment !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails